Sept éléments, sept clés, une seule histoire : la vôtre ...
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mÿa L. Fylee (Terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 75
Pouvoir : Matérialisation de feu autour de mon corps. Prolifération de ce feu autour des objet que je touche.
Transformation : Ocelot


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Mÿa L. Fylee (Terminée)   Mer 6 Avr 2011 - 14:10

Mÿa Lys Fylee
Crédit ▬ © Je sais pas, j'ai cette image depuis longtemps dans mon ordi >.>.
Avatar ▬ Idem ~

Citation ▬ Le feu qui semble éteint souvent dort sous la cendre.


Surnom ▬ Mimie auparavant mais à présent, elle souhaite qu'on ne l'appelle plus ainsi.
Âge ▬ 22 ans
Situation ▬ Riche
Métier ▬ Princesse du Royaume du Feu.

Elément ▬ Feu
Transformation ▬ Ocelot
Pouvoir ▬ Que peut faire un élémentaire du feu si ce n'est créer celui-ci ? Certes, c'est ce que Mÿa a la capacité de faire. Si ce n'est qu'elle peut également faire proliférer autour de son corps toutes ces flammes qu'elle matérialise. Cela ne la brûle pas mais quiconque ose s'aventurer à la toucher ainsi prendra ce qu'on appelle un coup de chaud. Elle peut également faire proliférer le feu autour des objets ou personnes qu'elle touche sans que ceux-ci soient brûlés mais les transformant ainsi en projectiles particulièrement menaçant. Cependant, elle ne peut faire tenir ce feu qu'une demi-heure par jour autour de son corps et environ 10 minutes autour des objets ou des autres personnes. Cela s'ensuit qui plus est d'une grande fatigue.
Autre ▬ Un truc en plus à mentionner ? C'est ici.


Viens comme tu es, si tu me plais pas vire de là.
Dans cette partie, merci de mettre en couleur les petits carrés et d'indiquer, sur un barème de cinq, combien votre personnage est intelligent, généreux, méfiant ... :]

Générosité ▬ ■ ■ ■ ■ ■ } 3/5
Intelligence ▬ ■ ■ ■ ■ ■ } 5/5
Discrétion ▬ ■ ■ ■ ■ ■ } 4/5
Méfiance ▬ ■ ■ ■ ■ ■ } 3/5
Rapidité ▬ ■ ■ ■ ■ ■ } 4/5
Force ▬ ■ ■ ■ ■ ■ } 3/5
Agilité ▬ ■ ■ ■ ■ ■ } 4/5

▬ En pleine nuit, vous marchez dans la capitale de votre monde, quand d'un coup, vous entendez un bruit suspect, comme une lame qu'on sortirait d'un fourreau.

Quelqu'un oserait-il porter sa lame sur moi ? Ma réaction sera différente selon l'endroit où je me trouve. Si je suis dans mon royaume, je ne me méfierais pas. Mon peuple est bien trop dévoué pour oser attaquer un membre de la famille royale. Et je leur suis également totalement dévoué, leur accordant une confiance parfois plus grande qu'à ma propre famille. Si c'est donc là-bas que je me trouve, je me retournerais simplement, sur mes gardes mais pas prête à attaquer. Si cela se passe cependant sur le territoire d'un autre élément, je dégainerais au plus vite. Ma méfiance est peut-être très faible quand il s'agit des gens de mon Royaume mais je ne fais malheureusement que très peu confiance aux autres. Sans doute parce que mon éducation m'a forgée ainsi.

▬ Vous êtes à un étal d'armes et vous vous rendez compte qu'un gamin est en train de chaparder votre bourse pleine de pièces d'or.

Ma réaction dépendra encore une fois de l'endroit où je me trouve. Dans mon royaume, j'attraperais simplement le petit en souriant et récupèrerait ma bourse après lui avoir fait une petite leçon de morale. Je pense que je lui laisserai également quelques pièces si cela peut l'aider. Ma générosité cependant ne sera accordée qu'à mon peuple. Un enfant d'un autre royaume aurait simplement droit à un regard froid et sans doute une douleur au poignet quand je l'attraperais. Cependant, je ne pense pas pouvoir faire véritablement mal aux enfants. Ceux-ci m'attendrissent quelque peu, même s'ils ne sont pas des élémentaires du feu.

▬ Alors que vous rentrez chez vous, vous entendez un hurlement, et quand vous arrivez, vous voyez un corps au sol et un homme qui part en courant, tournant au coin d'une rue.

Je pense que ma réaction sera quasiment la même où que je me trouve. Je poursuivrais celui qui semble être le meurtrier après avoir vérifié si l'état de la personne est grave ou pas. Si celle-ci est encore vivante mais mal en point, je ne chercherais cependant pas à attraper le fuyard et tenterais plutôt d'aider la victime. Si celle-ci est morte, dans ces cas-là, je commencerais une course-poursuite. Si cela se passe dans mon royaume, j'y mettrais tous mes efforts, plus dans l'intérêt de comprendre et d'entendre la personne que dans celui de la punir. Si cela ne se déroule pas dans mon royaume, je la poursuivrais mais ne chercherait pas midi à quatorze heures, je l'attaquerais sans le ménager, ni le tuer cependant. Puis je ne chercherais pas à écouter ses dires, je le laisserais blessé dans la rue. Si sa raison était valable, le destin lui laissera la vie sauve. Sinon, tant pis pour lui.


Ton avis c'est ta vie, et chacun sa vie, chacun ses ennuis.
Cette situation est au-delà de ma compréhension, vraiment. Et voilà le problème, je ne comprends pas. Toute chose que je ne comprends pas, je veux en chercher la raison. Je hais celle qui m'a enlevée celui que je considérais comme mon grand-frère. Disons plutôt, je l'ai haï. Durant ces trois dernières années, j'ai réfléchis du mieux que je pouvais à comment faire pour chercher la vérité sans mêler mes sentiments personnels dans ma quête. A vrai dire, je ne l'ai pas trouvé. Mais ma haine s'est apaisée, très légèrement. Je pense que je ne la tuerais pas quand je la verrai, cette traitresse. J'ai besoin de comprendre, de connaître les raisons de son acte avant d'agir. J'ai quitté mon foyer, j'ai essayé de devenir indépendante, d'aider Kalian à le devenir par la même occasion, dans le seul but de pouvoir gérer mes émotions. J'ai appris énormément de choses, rencontré beaucoup de gens, pu me forger un avis, un esprit, une morale, une réflexion. J'ai su apaisé ma colère. Je me dois de continuer dans cette voie. Je me dois de faire ce que je peux pour essayer de comprendre. Je dois faire de mon mieux. Le territoire des Ténèbres m'attend d'ici peu. Tout comme dans les autres continents, je dois me préparer à y vivre un an, à en apprendre les coutumes. Et... à apprendre la vérité. Je dois comprendre.

Tes erreurs te poursuivront jusqu'en enfer, pauvre pêcheur.

First Chapter : Birth

Elle était nommé Lÿz. Il s'appelait Dan.
Faisons dans l'originalité, elle était riche, il était plus pauvre. Quel beau couple de Roméo et Juliette. Pourtant, le leur, marcha. Ils ne moururent pas. Leurs familles ne leur firent pas de grosses misères. Enfin, n'exagérons rien, il y eut tout de même un conflit. Mais reprenons.

Elle était fille du roi. Elle avait un grand frère, héritier au trône qui avait 3 ans de plus qu'elle. Sa mère était décédé suite à sa naissance et son père dirigeait le royaume avec son frère. Elle aidait parfois celui-ci, débordé.
Il était fils d'un chef de village. Fils unique, sa mère et son père vivaient encore. Son père régnait sur le village et sa mère l'accompagnait partout. Parfois, il aidait son père, qui ne pouvait se déplacer trop souvent, sa santé étant faible. Évidemment, ce statut n'était rien face à la magnificence de celui de sa future épouse.

Le roi ordonna à sa jeune fille alors âgée de 23 ans d'aller quérir des informations sur les pensées des habitants des villages alentours alors que son frère aîné s'occuperaient d'un entretien avec les grands chefs de ces mêmes contrées. Elle alla donc visiter le beau village de Dan et, utilisant son charisme et sa prestance, demanda à certains habitants les pensées qu'ils avaient sur le règne de son père et l'état du royaume. Tous répondaient avec joie à ses questions, donnant pour la majorité des avis favorables. Puis elle se dirigea vers un jeune homme qui avait à peu près son âge et lui demanda la même chose. Il répondit comme les autres mais osa demander si elle repasserait un jour.

Puis tout s'enchaîna. Elle lui répondit oui, charmée par ce beau jeune homme métis. Puis, enfant modèle, son père lui permit de sortir plusieurs fois, pensant qu'elle souhaitait en apprendre plus sur la population de leur royaume afin de pouvoir aider au mieux son frère qui devait prendre le pouvoir. Il ne se doutait pas qu'elle allait rencontrer un jeune homme à chaque fois. Quand il apprit la nouvelle, il éclata dans une colère noire. Mais Lÿs avait le don de convaincre les gens qui l'entourait tant son charisme était important. Elle réussit donc à calmer son père et il accepta, tant bien que mal, l'entrée de ce gendre inconnu dans sa famille.
Ils eurent alors une fille. En effet, il y a maintenant 22 ans de cela, Mÿa Lÿs Fylee naquit.

Second Chapter : Life


Honoo ni tsutsumareta nemuru kimi ha tabidatta
Haruka tooi yasuragi wo motome...

Enveloppé dans des flammes, endormies, vous avez commencé un voyage.
Tu cherches la paix dans un lieu lointain...

Sa naissance fut le début de son voyage. Le voyage d'une vie. Née dans un pays chaleureux, c'est en son sein qu'elle chercherait la paix.
Le bébé qui était né était magnifique. Sa peau métis brillait au Soleil, elle était bel et bien un enfant du feu. Tout en elle n'était que chaleur. Son regard flamboyait à travers ses yeux dorées. Ses courts cheveux châtains luisaient tel les rayons de l'astre solaire. Elle était magnifique. Elle fut admirée par le peuple entier jusqu'à la naissance de son cousin, Kalian, fils du frère à sa mère, deuxième héritier du trône après son père. Celui-ci naquit deux ans plus tard et l'importance de Mÿa fut amoindrie. Son père trouva cela rassurant, n'ayant pas ainsi à obliger sa fille de se cacher dans les rues de Santa Fuego quand elle serait plus âgée. Sa mère digéra moins facilement cet oubli mais, influencée par son mari, se rendit à l'évidence que cela était mieux pour son enfant.

A cette époque-là, le gardien du feu était un ami précieux de la famille royale. Il était normal, après tout, d'être en bons termes avec celui-ci. Il venait souvent. C'était quelqu'un de joyeux et d'aimable. Il affectionnait particulièrement Mÿa et Kalian, allant souvent jouer avec eux. Il avait 20 ans alors qu'elle n'avait que trois ans mais il la considérait comme sa petite sœur et elle le considérait comme son grand-frère également. Si la famille royale laissait un peu de côté la famille Fylee, sa mère ne pouvant accéder au trône, elle reçu néanmoins une des meilleures éducations possibles, supervisée par son grand père, le gardien de la clé et sa mère. Malgré la dureté des leçons qu'elle recevait, elle restait une petite fille joyeuse et forte et trouvait toujours du temps pour s'amuser avec son cousin et le gardien de la clé.

Ainsi passa deux années. Puis alors qu'elle avait cinq ans, Kalian fêta ses trois ans et débuta, lui aussi, son éducation. Si la sienne était difficile, celle de son cousin le fut encore plus. Il ne put plus venir s'amuser avec elle et le gardien. Celui-ci supervisa aussi l'éducation du petit garçon mais eût moins d'influence que pour son éducation à elle, de par les règles strictes que la royauté devait insuffler au deuxième héritier. Le gardien n'étant pas de la famille royale, il ne pouvait grandement agir dans la formation du garçon. Ainsi, Mÿa ne put plus voir son cousin que dans les cérémonies officielles. Et en suivant vînt le départ du gardien du feu qui devait remplir ses missions. Elle perdit ainsi son seul ami et son grand frère en un laps de temps réduit. Bien que l'amour de ses parents était puissant, il lui manquait un ami auprès d'elle. Elle grandit cependant paisiblement avec cet absence. Ses parents voyageaient énormément, l'amenant dans beaucoup de territoires. Elle visita ainsi celui de l'eau, de l'air, de l'univers et de la terre. Ils n'osèrent pas l'amener dans le monde de la foudre de par le système politique dérangeant qui s'y trouvait ou des ténèbres par la réputation épouvantable qu'avait ce monde. Pourtant, ils étaient curieux de le voir et se promirent de s'y rendre quand elle serait un peu plus grande.

Mÿa atteignit rapidement ses douze ans et Kalian ses dix ans. Ce fut l'âge auquel on donna un peu plus de liberté à son cousin qui put revenir la voir et s'amuser avec elle, comme avant. Le gardien du feu était parfois passé au cours de ces cinq dernières années pour voir Mÿa. Cinq dernières années où elle avait découvert sa capacité de se transformer en ocelot et son cousin en lion. Le gardien passa aussi quelques fois après que Kalian eût été libéré et ils s'amusèrent comme autrefois, tous les trois. Les moments que passèrent Mÿa et Kalian ensembles étaient inoubliables pour les deux. Ce fut ensemble et en compagnie du gardien de feu qu'ils découvrirent leurs capacités. En effet, celui-ci, en plus de s'amuser avec eux leur apprenait à se battre. Ils faisait partis de la famille royale, ils devaient montrer leur force en étant d'excellents combattants. Alors que son cousin appréciait de combattre avec une épée et un poignard, Mÿa préférait de loin utiliser un katana et un wakizashi. Ils combattaient souvent. Mÿa perdait tout le temps contre lui, ce qui n'empêcha pas qu'elle devînt extrêmement forte. Un jour, enragée de perdre, elle fit quelque chose d'étonnant. Son corps brilla de mille feux, s'entoura de braises et de flammes, alors même que celles-ci se propageaient sur ses deux sabres. Elle ne se rendit pas compte de la modification et fonça vers un Kalian trop surpris pour bouger. Celui-ci cependant réagit à temps et sans le vouloir, faisant apparaître deux lions énormes dont l'un attrapa le katana de Mÿa dans sa gueule et l'autre son wakizashi. C'est à ce moment-là qu'elle prit conscience de la situation et elle fit un bond en arrière. Tous deux se regardaient, éberlués. Elle, hypnotisée par les deux énormes lieux trois fois plus grand que lui et lui, époustouflé par les flammes qui léchaient sa peau. Ils tournèrent tous les deux leur regard vers le gardien qui était tout sourire. Puis elle fut prise d'un accès de fièvre et resta cloué deux jours au lit. Durant 2 ans, il vînt régulièrement les entraîner à maîtriser leur pouvoir. Celui de son cousin était compréhensible, le sien plus difficile à cerner. Elle augmentait en fait la température de l'air qui entourait son corps et faisait apparaître des flammes et des braises qui allaient entourer tout ce qu'elle touchait. Mais c'était encore plus compliqué. Si ce qu'elle touchait était en contact direct avec sa peau, l'objet ne brûlait pas mais s'entourait tout de même de flammes brûlantes. Cela devenait alors facilement une arme. C'est ainsi que ses sabres s'entouraient toujours de son feu quand elle les tenait. Cependant, quand ce qu'elle touchait était en contact indirect avec elle, c'est-à-dire sans contact avec sa peau, l'objet prenait feu. Ses sabres devinrent alors des armes redoutables. Mais ce pouvoir était puissant et requérait énormément de force. Pendant un an, elle fut prise de fièvres après chaque utilisation de son pouvoir. La seconde année, elle commença à le maîtriser mais aujourd'hui encore, elle ne peut l'utiliser plus d'une demi-heure par jour et ressent toujours une faiblesse plus ou moins importante après la désactivation de son pouvoir.

Toujours était-il que cela rapprocha encore plus Mÿa et Kalian. Les deux se transformaient souvent en leurs animaux respectifs et l'ocelot qu'était Mÿa se roulait toujours en boule auprès du lion qu'était son cousin, bien plus énorme qu'elle. Ils étaient cousins, frère et sœur et meilleurs amis à la fois. Tout était parfait. La petite fille offrit un pendentif en forme de lune qu'elle avait fabriqué en terre cuite et peint couleur argent à son cousin pour ses 12 ans. Elle, qui avait alors 14 ans, s'en était fait un identique, afin de lier éternellement l'amitié des deux êtres.

Third Chapter : Shock and Escape

Tsuki he to noboru natsukashisa
Ni mitasareta minamoto he
Taenai ai nagare no naka
Kaihou to sukui he kaeru...

Tu es liée à la lune, à l'origine, remplie de désir.
Amour éternel dans un flot.
Retour à là libération et au salut.

Malgré les éducations différentes des deux êtres, ils vécurent quelques années parfaites, ponctuées de rires et de bonheur. Les parents des deux enfants se réjouissaient de cette amitié et le royaume du feu vivait dans un environnement paisible. Mÿa retourna visiter plusieurs fois les autres territoires mais elle n'avait qu'une envie, voir ceux de la foudre et des ténèbres qui lui étaient interdits. Elle était prise d'une curiosité piquante à chaque fois qu'elle pensait à ces deux mondes qu'elle ne connaissait pas. Elle faisait part de son envie à Kalian qui était à chaque fois horrifié de l'imaginer partir là-bas. Bien que tous deux très jeunes, ils étaient plus matures que beaucoup, ayant accédés à une éducation plus poussée que n'importe qui, et se rendaient compte des dangers. Mais Mÿa n'en restait pas moins excitée. Cette envie resta gravée en elle alors qu'elle grandissait sans encombre. Et en grandissant, elle s'embellissait, devenant de plus en plus rebelle également. Elle sortait en ville après le couvre feu, elle allait aider son peuple quand elle le pouvait, elle commençait à se colorer les cheveux de toutes les couleurs, ce qui exaspérait sa famille mais faisait rire Kalian. Elle confectionnait également ses propres vêtements, se différenciant ainsi des autres et vivant sa vie comme elle le souhaitait. Elle atteignit rapidement ses 17ans et son cousin ses 15ans.

Ce fut à ce moment-là qu'arriva l'évènement. L'horrible trahison se passa dans son monde. La fête des moissons de cette année-là fut tragique. Toute la famille royale participait alors à l'évènement en tant qu'hôtes. Elle rencontra ainsi tous les gardiens. Du moins, elle les aperçut. Elle vit ainsi pour la première fois la gardienne des ténèbres et le gardien de la foudre, seuls gardiens survivants aujourd'hui. Personne ne vit rien. Mais la nouvelle fut rapide. Les gardiens étaient tous morts. La traitresse était la gardienne des Ténèbres. Mais son cher et tendre grand-frère était mort. Il n'existait plus en ce monde. Cela déclencha en elle une colère sans limite. Lorsqu'elle apprit la nouvelle, bien que n'ayant rien vu, elle s'imaginait la chose. Elle avait dix-sept ans, elle était assez mature pour imaginer les corps déchiquetés des gardiens par les mains de la traitresse. Le territoire des Ténèbres qu'elle souhaitait tant voir auparavant lui parût alors monde de pourriture et de violence.

Cet événement choqua le monde entier et la famille royale fut particulièrement touchée par cette horreur. En effet, le roi, n'ayant prévenu personne de sa fragile santé, mourut rapidement après l'horreur qui s'était produit dans son propre royaume. Le père de Kalian devînt alors roi et lui, le premier hériter au trône. Le royaume entier était touché et il fallait de nombreux efforts de la part de son oncle pour essayer de redresser la situation du royaume.

Cela allait bientôt faire deux ans que Cela s'était passé. Elle avait 19ans. Kalian en avait 17. Il était énormément occupé par tout les problèmes du royaume et, elle, avait trop de temps libre. Certes, elle l'aider à s'occuper des problèmes mais lui était trop protecteur et ne voulait pas la laisser trop entrer dans les problèmes du Royaume. Pour cela, elle devait avouer que son cousin l'énervait quelque peu. Ils s'étaient souvent fricotés à ce propos ces derniers temps mais ils tombaient toujours d'accord sur le fait qu'il valait mieux arrêter d'en parler.

« C'est hors de question Mÿa, pourquoi veux-tu toujours accompagner dans des situations pareilles ?!
-Kalian, tu me surprotèges et ça m'insupporte. Je te rappelle que je suis ton aînée et que j'apprécierais que tu respectes mes choix.
-Arrête de mettre notre âge en jeu. Tu sais très bien que je suis aussi mature que toi et que je dis ça pour ton bien qui plus est.
-Alors quoi ? Je dois me transformer en loque et ne faire que me pavaner aux cérémonies ? Tu me prends pour qui ? Tu me connais bien assez pour savoir qu'il est hors de question que je me transforme en chien obéissant.
-Tu m'énerves Mÿa. Tu sais très bien que c'est pas ce que...
-C'est bon, on arrête là. Nos conversations sur ce sujet n'avancent jamais à rien.
-On est d'accord....

-Princesse ! Princesse
-Quoi ?
-C'est votre mère... Elle... »

Brouillard. Pourquoi tous ces évènements s'enchainaient-ils sans qu'elle puisse faire quoique ce soit ? Après l'enterrement, elle prit une décision irrévocable. Son père était en dépression. Elle ne supportait plus ce contexte familial et malgré la présence rassurante de Kalian, elle voulait partir, voir ailleurs, visiter d'autres choses. Elle alla donc voir son oncle.

« Sire...
-Mÿa voyons, cesse ces politesses quand nous sommes seuls et encore plus en une période si difficile pour toi...
-Merci, mon oncle. Je suis venue dans le but de vous demander quelque chose que vous seul pouvez m'accorder.
-Demande, demande...
-Donnez-moi l'autorisation de quitter le territoire et d'être votre porte-parole dans les autres continents.
-Mÿa !
-S'il-vous-plait mon oncle, j'ai grand besoin de partir... Je ne puis plus être dans un contexte familial si sombre...
-Mais Mÿa, Kalian va...
-Kalian est l'héritier du trône, mon oncle. Tant que je suis ici, il oublie souvent ses devoirs dans le but de me protéger. Que je parte lui permettra de gagner un peu plus d'indépendance.
-Mais où comptes-tu aller ? Et dans quel but?
-Je veux visiter toutes les contées, je veux en apprendre plus sur les autres milieux. Je pense, mon oncle, que cela pourra aider le royaume. Nous ne connaissons pas assez le fonctionnement des autres mondes. Nous vivons bien trop séparément les uns des autres. Je pense que nous devons en apprendre plus pour sortir de cette crise dans laquelle nous nous trouvons depuis 2ans.
-Mÿa... Ne me dis pas que tu comptes aller dans le monde des Ténèbres...
-...
-Mÿa, il en est hors de question.
-Mon oncle, comptez-vous rester cantonner dans votre royaume sans jamais savoir pourquoi une telle tragédie s'est produite ?! Vous ne voulez pas connaître les motivations de la gardienne des Ténèbres ? Comptez-vous plier l'échine sans tenter de chercher la vérité ?
-Mÿa ! Tes paroles vont trop loin.
-Je m'en excuse. Mais vous savez très bien la justesse de mes dires. Et vous me connaissez bien assez pour savoir que si vous ne m'en donnez pas l'autorisation, je partirais tout de même...
-Mÿa...
-Je vous en prie, mon oncle. Je suis, de loin, plus forte que nos soldats, je pense être capable de me défendre mieux que quiconque.
-Laisse-moi réfléchir, ma nièce.
-Bien... »

Sur ce, elle partit dans ses quartiers, commençant d'ores et déjà à préparer ses affaires. Cela ne faisait qu'une heure qu'elle avait quitté le Roi que sa porte s'ouvrit à la volée.

« Prince, vous ne pouvez entrer ainsi dans.. !!
-Suffit, laissez-nous je vous prie.
-Bien, Miss.

-...
-Tu n'as rien à dire ? Si c'est cela, tu peux...
-Mÿa, retourne-toi et regarde-moi.
Elle se retourna et fixa son cousin dans les yeux. Ce qu'elle y lit était un signe de souffrance et de tristesse. Son regard s'apaisa alors et elle se rapprocha de lui.
-Kalian, cesse donc de me protéger. Il est tant que je fasse quelque chose pour le royaume moi aussi.
-Ce n'est qu'une excuse. Tu veux fuir le palais car tu n'as pas supporté la mort de ma tante.
-... Ce n'est pas faux mais ce n'est uniquement la raison. Comprends-moi Kalian, j'ai besoin de voyager, j'ai besoin de comprendre. Nous ne pouvons rester ainsi sans connaître la raison de la mort de notre Grand-frère.
-Mais pourquoi devrais-tu y aller toi ? Mÿa, reste près de moi je t'en prie.
-Kalian, je ne suis pas ta fiancée, je suis ta cousine. Tu dois cesser de me surprotéger. Ne pleure pas, je t'en prie.
-Mÿa, tu es insensible. Tu ne sais pas à quel point c'est douloureux pour moi.
-Penses-tu que ça ne l'est pas pour moi ?! Mais nous devons arrêter d'être si dépendant l'un de l'autre Kalian.
-Mÿa, je ne te laisserais absolument pas courir vers le danger sans rien faire. Tu ne partiras pas d'ici.
-Ne me fais pas partir d'ici avec une dispute comme dernier souvenir s'il-te-plait.
-Tu vois ? Tes paroles montrent que tu ne comptes pas revenir.
-Ne déforme pas tout s'il-te-plait. Kalian, je vais partir quoi qu'il en soit. Je reviendrais à chaque fois que je le voudrais et pourrais. Mais ma soif de connaissances ne sera jamais étancher tant que je ne connaîtrais pas les vérités de ce monde. Mais je reviendrais. Alors, en attendant, prends soin du Royaume, grandit, devient indépendant, transforme-toi en grand roi. »

Ils se transformèrent chacun en leur animal et l'ocelot qu'elle était alla lécher les larmes qui coulaient des yeux du lion.

Fourth Chapter : Travel

Subete no hajimari no umi de kieru awai kioku
Haruka nagai jouka no hate ni...
Tsuki yori orite taichi iwau ame to nari furi sosoide

Des souvenir flottant disparaissent dans l'océan du commencement de tout.
Loin de là, à la fin d'une longue purification...
Tu descends de la lune, avec l'averse qui célèbre la terre

Tainai he to ikidzuita
Hajimari no muyoku na tamashii
Taenai ai itami no naka
Atarashii inochi he yadoru
Samsara...

Vous avez pris le souffle à votre intérieur.
Âme sans avidité
Amour éternel en peine
Demeure dans une nouvelle vie.
Samsara ...

Sac à dos, argent plein les poches, assez pour vivre des années modestement, elle s'en alla donc. Son cousin ne vînt pas la voir partir. Elle jeta un dernier coup d'œil à la fenêtre de sa chambre. Il s'y trouvait, sourire forcé aux lèvres, désespérant de n'avoir pu la retenir à entreprendre ce voyage qu'il considérait comme trop dangereux. Le Roi lui avait demandé de revenir une fois tous les trois mois pour donner des rapports sur ce qu'elle avait découvert. Mais il la connaissait, elle risquait de venir en pleine nuit, déposer un rapport et repartir directement sans venir le voir. Son but était de devenir indépendante et il savait qu'une fois qu'elle avait quelque chose en tête, elle ne cillerait pas d'un œil. Il la fixa. Elle lui sourit chaleureusement et se retourna, son visage s'assombrissant peu à peu.

Le premier territoire qu'elle visita fut celui de leurs ennemis physiques : le monde de l'eau. Elle avait pensé à aller directement dans le monde des Ténèbres mais elle ne se sentait pas encore prête à affronter ce monde pourri. Alors elles se contenta d'essayer de comprendre les mœurs de ses opposés naturels. Évidemment, ils ne se haïssaient absolument pas. C'était simplement un éloignement physique. Elle arriva tout d'abord à Atlantis et fut surprise par la température. Elle avait complètement oublié ce froid incessant et cet air humide mais cela fit ressortir de vagues souvenirs. Elle décida d'y rester un certain temps. Malgré ses premières motivations n'étant dû qu'à un besoin d'éloignement et de découvertes, elle prenait son rôle de porte-parole étrangère au sérieux. Elle se lia d'amitié avec quelques personnes, écoutant les histoires et légendes de ce territoire. Elle essaya d'en apprendre plus sur l'histoire du continent, sur le système politique, sur les outils et technologies utilisés et également sur la personnalité de l'ancien gardien. Ainsi, elle en arrivait obligatoirement à demander l'avis des gens sur l'incident, leurs hypothèses. Elle notait tout avec ferveur. Elle y resta un an. Elle avait décidé de faire ainsi. Passer un an dans chaque territoire, afin de s'imprégner de leur culture et aller en visiter un autre. Comme promis, elle revenait tous les trois mois et donner un rapport. Mais elle agissait exactement comme l'avait pensé Kalian et ne passait que très rapidement sans lui rendre visite. Et, à chaque fois, son cœur se serrait. Elle veillait à ne jamais venir pile trois mois après pour qu'il ne l'attende pas. Ils devaient devenir indépendants tous deux, même si cela signifiait se séparer pendant un moment. Et à chaque fois qu'elle rentrait, elle apprenait toutes les bonnes actions qu'avaient effectué Kalian et à quel point il murissait.

Après le territoire aquatique, elle s'attaqua au territoire terrien. Encore une fois, elle avait pensé aller dans celui des ténèbres mais elle ne se sentait pas encore objective et trop immature. Évidemment, l'objectivité lui serait à jamais interdite étant donné ce qu'elle avait vécu, étant donné la douleur de la perte de celui qu'elle considérait comme son grand-frère mais elle voulait essayer de gagner en maturité pour avoir la capacité à aller à la rencontre de la traitresse et de l'écouter et non de la tuer dès qu'elle la verrait. Et cela, elle ne le ressentait pas encore. Ce fut donc sur le territoire de la Terre que se pencha son second choix. Elle trouva Great Harmattan trop étouffante mais adora l'aura mystérieuse de la forêt de Brocéliande ainsi que les légendes qui la composait. Elle voulut visiter les vieilles mines en vain mais monta au Pic de l'Harmattan avec plaisir. Elle apprécia beaucoup cette civilisation qui se rapprochait un peu plus de la sienne que celle de l'eau, trouvait-elle. Cependant, encore une fois, elle ne revînt à Santa Fuego qu'épisodiquement, sans rien dire.

Enfin, l'année passée, elle était dans le monde du vent. Elle avait décidé qu'il serait le dernier monde avant de passer à celui des Ténèbres. Trois ans de réflexion, cela suffisait, non ? Elle apprécia beaucoup l'ambiance paisible de ce territoire, cependant peu peuplé, pensait-elle. Mais c'était reposant et apaisant.

Puis aujourd'hui arrive enfin. Il était temps de partir chez ceux contre lesquels elle avait tant de rancunes. Elle n'était pas encore certaine d'être complètement prête à découvrir la vérité mais elle ne pouvait repousser indéfiniment ce voyage. Elle devait y aller.

*Cependant, passons d'abord à Santa Fuego... Devrais-je rester un peu plus longtemps ? Après tout, le voyage qui m'attend est plus dangereux que les précédents...*

Taenai ai nagare no naka
Kaihou to kibou ni afure
Saisei he to arukidashita
Kimi datta...
Muguchi na tamashii...
Samsara...

Amour éternel dans un flot.
Déborde dans la libération et l'espoir.
Vous êtes partis jusqu'à la renaissance.
Vous étiez ... Une âme réticente.
Samsara ...


Paroles de Paradox 5 - D'espairsRay

Paroles traduites un peu modifiées de Paradox 5 - D'EspairsRay


♣ La pensée qui est parvenue à la véritable profondeur est humble. Sa seule préoccupation est que la flamme qu'elle entretient brûle du feu le plus ardent et le plus pur, et non de savoir jusqu'où pénètre sa vérité. ♣
Albert Shweitzer


J'ai pas besoin de leur sympathie.
Pseudo ▬ Fÿleria, Boudiou =P, ancienne Käia
Prénom ▬ Célia
Âge ▬ 18ans

Découverte du forum ▬ Il y a fort fort longtemps. Ancienne membre \o/ !
Les plus ▬ Qu'est-ce qui m'avait à m'inscrire la première fois oo ? Le contexte, le niveau demandé qui permet de faire de bons rps ! Wink
Les moins ▬ Je pense que le fait qu'on puisse aller dans tous les mondes cette fois est vraiment un bon point. Il faudrait peut-être revoir le contexte en se basant sur ça, ça permettrait aux gens de ne pas se sentir à part dans leur monde et à ce qu'il y ait plus d'interactivité =) !

Code ▬ Validé !! Like a Star @ heaven

Autre ▬ REFAISONS VIVRE RQ LES GENS <3


Dernière édition par Mÿa L. Fylee le Mer 6 Avr 2011 - 21:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 91
Pouvoir : Ondes életriques entrainant paralysie temporaire.
Transformation : Chat sacrée de Birmanie


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Mÿa L. Fylee (Terminée)   Mer 6 Avr 2011 - 17:16

Hello !

Je suis contente de te voir ici ! Ah, ca fait plaisir <3
Sinon... Je n'ai pas vu grand chose de choquant dans l'histoire (je pense que c'est bon, après il faudra vérifier ca avec Aileen... parce qu'avec le nouveau contexte, je préfère ne pas me prononcer... pour pas dire de bêtise ! silent )
Sinon... Par rapport au code, étant donné qu'il va y avoir un nouveau règlement, le code va peut être changé (mais étant donné que tu es une ancienne membre, j'imagine que tu connais bien ce règlement, alors, ca ne change pas grand chose !)

Bref, il manque plus que l'avis par rapport à ce "monde"

Bonne continuation ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 75
Pouvoir : Matérialisation de feu autour de mon corps. Prolifération de ce feu autour des objet que je touche.
Transformation : Ocelot


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Mÿa L. Fylee (Terminée)   Mer 6 Avr 2011 - 20:31

Davounet =3 !

Moi aussi je suis super contente qu'il reprenne ! Et le principe de pouvoir RP dans tous les mondes (fin territoires) est vraiment super, je pense que ça rameutera du monde =3 !

Non mais l'histoire elle-même n'est pas encore terminée hein ! Je la finis bientôt là, j'avais une de ces envies d'écrire en plus *o* ! Bon, même si elle est pas super mais bon, osef == !

Bref, merci, contente d'être de nouveau parmi vous \o/ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 236
Pouvoir : Invocation d'un cheval noir.
Transformation : Panthère Noire


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Mÿa L. Fylee (Terminée)   Mer 6 Avr 2011 - 20:46

Reste à rameuter du monde et pour ça, pubber pubber^^
AU BOULOT LES GENS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildhorses.fr-bb.com
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 75
Pouvoir : Matérialisation de feu autour de mon corps. Prolifération de ce feu autour des objet que je touche.
Transformation : Ocelot


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Mÿa L. Fylee (Terminée)   Mer 6 Avr 2011 - 21:38

Bon voilà ! Owarimashita (J'ai finis) <3 !
C'est pas génial mais bon ,_, ...
J'espère que ça ira dans le futur contexte >.< !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 91
Pouvoir : Ondes életriques entrainant paralysie temporaire.
Transformation : Chat sacrée de Birmanie


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Mÿa L. Fylee (Terminée)   Mer 6 Avr 2011 - 22:40

@ Sed : Woui *v* faut absoluement que je ramène mes amies et mon "frère"... héhéhé... J'ai hâte de le revoir sur le forum c'lui là ! (Cellymm !!)

Mÿa : Sinon, je trouve ton histoire très bien Mÿa !!! (tu m'énerves !!! te dévalorise pas, tu écris toujours aussi bien ! *soupire*)

Sinon... Dans un futur (proche ou lointain !) J'aimerais bien un Rp (Wouii !) si... hum... si cela ne te dérange pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 75
Pouvoir : Matérialisation de feu autour de mon corps. Prolifération de ce feu autour des objet que je touche.
Transformation : Ocelot


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Mÿa L. Fylee (Terminée)   Mer 6 Avr 2011 - 23:02

Moi je suis désolée les namis, je connais personne qui aiment les rpg's donc bon *fille à part de sa société*
Merci Davounet ~ Bah, disons que j'ai fais mieux mais je voulais faire vite pour pouvoir RP en ayant mon histoire finie.
Evidemment qu'on RPera ensemble =D ! Alors dans un futur proche, j'en sais rien parce que j'ai toujours eu des problèmes quand je devais gérer deux Rp's en même temps. Déjà, je vais pas pouvoir faire ma réponse ce soir à Sed, trop tard là t.t... Mais certes on en fera un dès qu'on pourra, obligé. Parce que voilà, on se n'aime <3

Désolée, j'ai la connerie ce soir. /out/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 236
Pouvoir : Invocation d'un cheval noir.
Transformation : Panthère Noire


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Mÿa L. Fylee (Terminée)   Mer 6 Avr 2011 - 23:08

Oh, toi aussi? Ce doit être une maladie contagieuse^^
Breef. Je vais essayer de choper des membres ailleurs seulement, si je suis une RPgiste "fana" sur les fofos, je demeure sur peu de forums^^...on va tenter quand même. Et puis j'peux essayer de ramener Momo si elle veut...et d'autres du forum "marchombres" où je suis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildhorses.fr-bb.com
Contenu sponsorisé










MessageSujet: Re: Mÿa L. Fylee (Terminée)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mÿa L. Fylee (Terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RainBow Quest  :: « EPILOGUE. » :: » Mélancolie, ô mélancolie !-