Sept éléments, sept clés, une seule histoire : la vôtre ...
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kaolin, the return! [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 11
Pouvoir : Auraperception
Transformation : Tigre blanc


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Kaolin, the return! [en cours]   Mer 25 Aoû 2010 - 23:45


Dossier élémentaire de
Kaolin Mishidake


Personnage inventé


    Moi rapidement.
    .




    © Sunny.
      Surnoms ; Le Prince des Ténèbres, Le Tigre, Le Parrain
      Age ; 27 ans
      Métier ; Mafieux (ben oui, c'est un métier! xD)
      Elément ; Ténèbres
      Monde ; Ténèbres
      Pouvoir ; Perception des auras (l'aura est l'énergie qui émane de chaque être vivant, en la percevant, il est possible de connaître l'état de santé d'un être vivant et ce qu'il ressent (peur, joie, colère, agressivité...) mais ne permet pas de lire dans les pensées, contrairement à la télépathie).
      Animal ; Tigre blanc
      Animaux de compagnie ; aucun
      Qualités ; Séduisant, Rusé, Calculateur, Ambitieux, Persévérant, Organisé, peut se montrer extrêmement généreux envers certaines personnes
      Défauts ; Austère, Odieux, Misanthrope, Malfaisant, Manipulateur, Menteur (j'aime les M!)


    Personne n'est parfait.
    .


    Merci de mettre en couleur les ronds correspondant au degré de votre personnage, puis de remplir la notation à côté.

    Indépendant ? ••••• 5/5
    Sérieux ? ••••• 3/5
    Franc ? ••••• 2/5
    Généreux ? ••••4/5
    Ambitieux ? ••••4/5
    Confiant ? ••••• 3/5
    Sûr de vous ? ••••• 3/5
    Egocentrique ? ••••• 2/5
    Amusant ? ••••• 2/5


    Mon avis à moi.
    .




    Mon avis? Vous voulez mon avis sur la situation actuelle des mondes et la Trahison? C'est que, personne n'en parle guère, c'est un sujet assez tabou, vous savez? Mais, si vous insistez, soit. La situation des mondes en elle-même ne m'intéresse pas, du moment qu'on ne touche pas à mon précieux monde des Ténèbres, mon royaume, les autres peuvent disparaître, ça ne me ferait ni chaud ni froid. Et, de toutes façons, qu'y a-t-il vraiment à en dire? Les clés vont choisir d'autres gardiens et tout redeviendra comme avant. Qu'est-ce que je pense de la Trahison? Eh bien, pour moi, la Louve a eu une bonne raison d'agir comme elle l'a fait, et cette raison, je pense savoir quelle est-elle. Voyez-vous, les Ténébreux ne sont pas appréciés des habitants des autres mondes, ils nous haïssent et ça leur crèverait le cœur de nous témoigner un peu de respect! Pour eux nous sommes tous pourris jusqu'à la moelle, nous sommes des vermines, des charognards, nous avons touché le fond, alors ils se permettent de nous regarder de hauts, ces espèces de (censuré pour respecter la sensibilité des plus jeunes). Quoi, je m'énerve? Bah oui, ça m'énerve! Que voulez-vous? C'est tout ce qu'attise un tel comportement! Personne ne devait respecter la Louve. Même la considérer en être humain, c'était au-dessus des capacités des habitants des autres mondes et des gardiens, c'est gens-là ne sont que des attardés farcis de préjugés, je vous dis! Alors évidemment, la Trahison s'explique; la Louve en a eu ras-le-bol d'être traitée comme une moins que rien par tout le monde et surtout par les gardiens et leur a fait leur fête. Quand on est craint, on est aussi très respecté, ça, je peux vous l'assurer, c'est radical! Vous voulez savoir si je m'allierai à la Louve si j'en avais la possibilité? C'est évident, non? Je me mettrais de son côté, je l'épaulerais, je....Comment ça, je rougis? Eh bien...disons...que j'éprouve bien plus que de l'admiration pour Aileen. Beaucoup de gens ne voient en elle qu'une traîtresse sanguinaire, mais moi, je vois bien plus que cela et...sans mentir, elle est très chère à mon cœur. Je n'ose pas le lui avouer, elle est misanthrope, elle ne me croirait pas...Mais c'est un secret, ne dîtes rien ou je peux vous assurer que vous me servirez de repas, c'est clair?


    Petit questionnaire.
    .


    En pleine nuit, vous marchez dans la capitale de votre monde, quand d'un coup, vous entendez un bruit suspect, comme une lame qu'on sortirait d'un fourreau ...
    Il faut être fou pour s'attaquer à moi, je suis aussi craint que la Louve. Si quelqu'un veut s'en prendre à moi, je le sais bien assez tôt pour riposter, je ne connais pas l'effet de surprise. Si j'entends le bruit d'une lame, j'analyse l'aura de ceux qui m'entourent, si l'intention n'est pas dirigée contre moi, je passe mon chemin, si on cherche à me tuer, soit, je suis dans mes bons jours alors je me tourne vers l'agresseur en faisant "bouh!" et je le regarde décamper, soit je suis de mauvais poil, je me transforme en tigre et lui arrache la tête d'un coup de mâchoires.

    Vous vous rendez au marché de votre capitale, quand quelqu'un vous demande un renseignement parce qu'il s'est perdu ...
    Quand je vais au marché, il n'y a personne, tout le monde détale, je peux me servir tranquillement et sans payer, donc ça n'est jamais arrivé, mais, si cela se passait, soit je suis dans mes bons jours et je lui fait comprendre qu'il faut détaler par là en lui envoyant un regard meurtrier, soit je suis de mauvais poil et je lui tranche la gorge d'un coup de poignard.

    Vous êtes à un étal d'armes et vous vous rendez compte qu'un gamin est en train de chaparder votre bourse pleine de pièces d'or ...
    Je me transforme en tigre pour le kidnapper et l'emmener à mon Manoir. Pourquoi? Vous voulez vraiment le savoir? Eh bien, c'est un secret, je veux bien vous le dire, mais si vous le répétez, je peux vous assurer que vous me servirez de repas, c'est clair? Bien. Je suis misanthrope, mais à un certain degré, je ne déteste que les hommes, avec un "h" minuscule. Je ne ferais jamais de mal à une femme ou un enfant. Il y a beaucoup d'enfants orphelins à Yomi et, vous pouvez me croire, il est rare qu'ils survivent bien longtemps. Mon Manoir est à la fois le QG de la Mafia et un orphelinat, mais ça, peu de gens le savent. Imaginez un peu la réputation que j'aurais si tout le monde savait que je gère un orphelinat, moi, le Tigre, le Parrain, l'un des êtres les plus craints et les plus sanguinaire du monde des Ténèbres!

    Alors que vous rentrez chez vous, vous entendez un hurlement, et quand vous arrivez, vous voyez un corps au sol et un homme qui part en courant, tournant au coin d'une rue ...
    Encore un meurtre, un de plus, un de moins, quelle différence? Cela ne me fait ni chaud ni froid, j'ai l'habitude, il y a tant de malfrats qui traînent dans ce monde!


    3615 my life.
    .


I- La Malédiction

    - Tu es mon fils et, en tant que tel, tu auras l'âme aussi noire que les Ténèbres, tu seras un Prince craint et respecté, tu sèmeras le chaos partout où tu passeras, Kaolin.

    L'homme fixait le nouveau né d'un regard froid, dur, sinistre. Ses paroles avaient résonné dans le château comme une sentence atroce. Il était gras, joufflu, ses cheveux noirs de jais étaient coiffés d'une couronne et il portait des vêtements luxueux, lustrés d'or et de pierres précieuses. Le Roi du monde des Ténèbres, un homme aussi redouté que malsain, venait d'avoir un fils, et son seul désir était qu'il devienne aussi infâme que lui. Sur un vieux matelas posé à même le sol, gisait une jeune femme frêle, mais d'une grande beauté, malgré la sueur qui perlait sur son visage et sa chevelure mauve. Ses traits fins et doux contrastaient avec ceux du Roi, granuleux et disgracieux. Eux-deux, c'étaient la Belle et la Bête, deux êtres qui s'opposaient tant physiquement que par leurs éléments respectifs. Lui appartenait aux Ténèbres, elle, à la Lumière. Dento Mishidake avait choisi Hikari Kimae, l'une de ses servantes, pour enfanter, car elle était, de loin, la plus attirante et la plus séduisante des femmes qu'il était donné de voir dans ce sombre royaume. A côté du Roi, se tenait un homme entièrement couvert d'une cape noire, il tenait fermement Kaolin dans ses bras. Dento avait appelé un mage afin que celui-ci scelle le destin du nourrisson. Il fallait à tous prix qu'il devienne comme lui et pas autrement. L'étrange homme posa son pouce sur le front de l'enfant et traça un trait rouge vif. Son visage se déforma en un rictus douloureux, une légère fumée s'échappait de la matière rouge et fit hurler le bébé de douleur. Le sortilège semblait fonctionner, quand une vapeur bleue apparut tout autour du corps de Kaolin. Choqué, le mage le posa sur le matelas de sa mère à la hâte.

    - Que se passe-t-il? Grogna Dento, qui craignait que le phénomène ne mette ses plans à mal.

    - C'est l'aura, l'énergie que dégage chaque être vivant. Elle semble être très puissante chez le Prince. Il arrive qu'une aura forte protège son possesseur de toute magie noire, même les sortilèges les plus puissants ont bien du mal à percer cette énergie pour prendre le contrôle de l'être. Normalement, elle est imperceptible pour la plupart des êtres vivants, sauf lorsqu'elle est menacée et d'une grande puissance.

    - J'espère pour vous que votre sortilège est suffisamment puissant! Gronda le Roi, furieux.

    - C'est le plus puissant qui soit, Monseigneur. Scellé le destin d'un être, c'est prendre le contrôle de sa vie, de son esprit, de la moindre de ses pensées. Ce n'est pas un petit sortilège de pacotille et je peux vous assurer y avoir mit toute mon énergie tant il demande de puissance, votre Majesté.

    Comme pour prouver l'importance de ce sort, une vapeur noire s'échappa de la marque rouge et vint s'opposer à la vapeur bleue. Les deux énergies se confrontèrent, à chaque impact, un flash venait inonder la pièce toute entière. Mais, peu à peu, la vapeur bleue faiblit, laissant la noire gagner du terrain, puis fini par disparaître. Kaolin était à présent entouré d'une aura noire. La marque rouge disparut sans laisser la moindre trace. Au même instant, le nourrisson ouvrit les yeux, des yeux rouge sang, démoniaques, menaçants. Sous sa capuche, le mage sourit, satisfait.

    - Le sortilège a fonctionné.


    II- Une vie de Prince...ou pas.

    Un vieil homme gémissait, étendu sur le sol sec et craquelé, couvert de sang. Une rivière sombre coulait à quelques mètres et semblait vouloir lécher le liquide rouge qui venait apaiser la soif de la terre. Dento Mishidake tenait un katana dont la lame était couverte de la même substance. Le Roi fixait sa victime avec haine et dégoût. A côté de lui, se tenait un jeune garçon haut comme trois pommes, fin comme une brindille, frêle comme une tige de roseau et qui regardait la scène de ses petits yeux violets remplis de peur. Kaolin avait 3 ans, son père avait décidé de l'emmener avec lui en ville pour, lui avait-il dit, lui apprendre une chose très importante. Ils étaient passés incognito, dissimulé sous des capes sombres. Dento avait repéré un vieillard et l'avait discrètement entraîné jusqu'à la rivière de l'oubli où il a commencé à le frapper à l'aide de son arme meurtrière. Le vieil homme, incapable de se défendre, s'était rapidement effondré et gémissait, agonisant. Le Roi tendit le katana à son fils, qui fixa la lame avec effroi et incompréhension.

    - Prends et achève-le

    Kaolin tendit une main timide vers le manche et le saisit, tremblant. Il s'approcha de l'homme, l'arme à la main. Tuer, il fallait le tuer. Cette pensée résonna dans la tête de l'enfant comme un cri de douleur tonitruant. L'agonisant le fixait d'un air suppliant, le visage déformé par la douleur et sali par un mélange de terre et de sang qui se logeait dans ses rides. Le Prince ressentait sa douleur, le voyait le supplier de l'épargner, l'entendait répéter "pitié" à chaque gémissement. Kaolin sentit les larmes lui monter aux yeux, il n'y arrivait pas, son corps tout entier tremblait devant l'acte qu'on lui demandait d'accomplir. Il consentit à renoncer, mais, derrière lui, son père le sermonna.

    - Tu vas te dépêcher, oui!

    L'enfant leva timidement les yeux vers le Roi, dont il sentait la rage et la colère.

    - Mais père, je...

    - Fais-le immédiatement ou toi et ta misérable mère devrez vous contenter de pain sec et eau pendant 3 mois!

    Kaolin frissonna. Dento ne plaisantait pas. La dernière fois, ils avaient eu droit à ce régime pendant 2 mois parce qu'il avait voulu l'empêcher de battre Hikari, sa mère, qui, loin d'être considérée comme étant une reine, vivait comme une servante et servait à la fois de jouet sexuel et de souffre-douleur au Roi. Tous les jours, Dento la frappait, l'envoyait contre les murs du château puis, une fois affaiblie par les coups, la violait sous les yeux de Kaolin, pour, disait-il, l'endurcir. Mais cela n'endurcissait pas l'enfant autant que son père le désirait. A chaque fois, les larmes ruisselaient sur ses joues et il se ruait dans les bras de sa mère une fois de l'infâme homme était parti. Tuer était sans doute un autre moyen qu'avait trouvé son père pour l'endurcir.
    Le Prince leva l'épée au-dessus du vieillard, songeant à sa mère, dont la situation déjà critique, s'empirerait s'il ne s'exécutait pas. Soudain, une lueur bleutée apparut sur la poitrine de l'agonisant, au niveau du cœur. Elle brillait faiblement, sans doute trop peu pour que Dento ne puisse la voir, car il ne semblait pas surpris par cette apparition. Kaolin ne put se demander plus longtemps ce qu'était cette lumière, il s'entait son père s'impatienter devant son hésitation. Dans un ultime effort, l'héritier enfonça la lame dans la poitrine du vieil homme, transperçant la lueur blafarde. Tout autour de l'épée, une gerbe de sang coula alors que l'agonisant était secoué de derniers spasmes de douleur. La lumière faiblit en même temps que les sentiments de peur et de souffrance que Kaolin éprouvait face à lui. Au moment même où le vieillard poussa son dernier souffle, la lueur s'éteignit. Tout fut remplacé par un sentiment d'apaisement, comme si plus rien n'avait d'importance, comme si tout n'était qu'illusion, comme si plus rien n'existait. Mais le Roi ramena bien vite son fils à la réalité, le prenant violemment par le bras et lui faisant signe de rentrer au château tout en lui jetant un regard noir. Il n'était pas satisfait et l'enfant ne tarda pas à découvrir pourquoi; ses joues étaient humide, des larmes glissaient encore sur les traces de leurs sœurs.

    Il y avait une bibliothèque dans le château, une grande bibliothèque dont les étagères étaient remplis de vieux livres de toutes sortes. A ce que l'on raconte, tous les livres que l'on peut trouver dans le monde des Ténèbres sont ici. Kaolin aimait beaucoup cet endroit, à l'âge de 6 ans, il savait déjà lire à la perfection et écrivait presque sans faire de fautes. Il s'intéressait à beaucoup de choses, tout ce qui touchait son monde le fascinait, mais ce qui l'intriguait le plus, c'est le livre interdit, un vieux grimoire que le Roi avait enfermé dans un coffre encastré dans un mur. Il ne voulait pas que le Prince y touche et, l'héritier le savait, tout ce que son père lui cachait était bon à savoir pour lui. Il avait déjà demandé à sa mère ce que renfermait ce vieux livre, elle savait, mais refusait de le lui révéler, pour sa sécurité, avait-elle dit. Kaolin n'aimait pas cela, mais il savait trop bien ce que son père lui ferait subir s'il désobéissait et cherchait à découvrir le secret. Il épongeait sa soif de savoir en épluchant les milliers de livres que contenait la bibliothèque. Certain bouquins lui étaient, malgré tout, inaccessibles, pas autant que le livre interdit, mais ils avaient été mis en hauteur, de sorte à ce qu'il ne puisse pas les atteindre. Il y avait une échelle, mais un servant était chargé de surveiller la pièce et devait l'empêcher de s'en servir. Kaolin avait alors décidé de se glisser dans la bibliothèque en pleine nuit afin de goûter à quelques-uns des secrets qu'on lui cachait. Il y avait les livres concernant la magie noire, ceux qui parlent de l'aura et quelques livres sur l'histoire du monde des Ténèbres.
    L'héritier s'approcha des étagères sur la pointe des pieds, s'empara de l'échelle et la plaça le long de l'une d'elle. Tout en haut se trouvaient les livres ayant pour sujet la magie noire. Il grimpa sur les barreaux et pris délicatement l'un d'eux avant de redescendre sans un bruit. Il alla s'installer à l'une des petites tables que l'on avait disposées de par et d'autres dans la pièce. Il pris une allumette, la fit craquer et porta la flamme à la bougie qui se situait au milieu de la table. Kaolin éteignit l'allumette et regarda le livre qui était à présent suffisamment éclairé pour être lu. Il s'intitulait "Sortilèges", un nom simple et large, il englobait sans doute d'autres sujets que la magie noire. Le Prince l'ouvrit, lu les premières pages en diagonale et s'arrêta net.

    "Certains élémentalistes des Ténèbres et de l'Univers sont spécialisés dans la magie noire. Lorsqu'il s'associent, ils peuvent notamment obtenir des résultats des plus stupéfiants. Quelques rares élémentalistes de l'Univers sont capable d'entrevoir le futur, l'avenir d'une personne, on les appelle Oracles ou Voyants. Plus d'une fois, il est arrivé qu'ils soient consultés par des parents désirant tout savoir sur le devenir de leur(s) enfant(s) et l'avenir qui avait été prédit n'était pas celui qu'ils désiraient. Mais, à eux deux, un Oracle et un Mage Noir sont à même de changer profondément l'avenir d'un être, voire changer sa personnalité. Le Mage Noir exécute alors un sortilège des plus puissants, à même changer l'avenir, le destin de l'être."

    Le cœur de Kaolin se mit à battre la chamade, son sang ne fit qu'un tour et des gouttes de sueurs apparaissaient sur son front. Changer l'avenir, le destin d'un être. L'héritier sentait qu'il avait mis la main sur une information importante, très importante, trop pour prendre le risque que son père ne découvre qu'il la possédait à présent. A cette pensée, le Prince s'empressa de refermer le livre et le remit à sa place à la hâte, puis replaça l'échelle là où il l'avait prise puis se rassit à sa table, tremblant. Ce qu'il venait d'apprendre le secouait et une question résonnait encore et encore dans son esprit; Et si le Roi avait fait appel à un Mage Noir et l'avait ensorcelé? Kaolin scruta la flamme qui luisait fièrement au sommet du cierge, il avait le regard vide, perdu. Son père voulait plus que tout qu'il lui ressemble, il faisait même tout pour y parvenir. Il n'aimait pas Kaolin, il ne lui portait aucune affection, aucune tendresse, il lui souriait parfois, lorsque le Prince avait correctement fait ce qu'il lui demandait, mais c'était un sourire de bête avide qui contemple une proie ayant l'air plus grasse et plus délicieuse que toutes les autres. Dento était bien capable de faire appel aux services d'un mage pour satisfaire ses propres désirs. Changer l'avenir, le destin, la personnalité d'un être. Kaolin fut pris de vertiges, une autre question, plus troublante encore lui vint, il murmura:


    - Qui suis-je?


    III- Amour, amour, quand tu nous tiens...


    [i]Les années passèrent sans que Kaolin ne laissa rien paraître de ce qu'il savait, même sa mère ne savait rien. La véracité de sa découvert n'avait, d'ailleurs, pas tardé à se confirmé; Dento avait rappelé le mage noir, il faisait subir un traitement atroce au Prince, une fois par semaine, il relançait le sort qu'il lui avait jadis jeté. Il prononçait des paroles incompréhensives, des effluves sombres sortaient de ses mains et venaient entourer l'héritier qui se tordait de douleur, gémissait sous la torture qu'on lui imposait et sentait qu'il perdait conscience pour laisser place à autre chose, quelque chose, ou quelqu'un qui, il le sentait, était mauvais, maléfique, rageur. Il sentait ce monstre l'envahir, le réduire à néant, laissant place à une colère terrible. Ses os craquaient, son crâne se remodelait, il s'amaigrissait dangereusement, ses cheveux s'assombrissaient, ses yeux viraient au rouge sang. En quelques secondes, il devenait laid, immonde, ses traits de visage étaient complètement déformés et des boutons poussaient sous sa peau d'une pâleur extrême. Il se retrouvait avec un long nez aquilin tordu, même sa dentition impeccable devenait un chantier de dents noircies, fissurées et mal alignées. Du beau garçon qu'il était, il devenait créature immonde. Sa mère assistait au sombre spectacle, tremblante, les yeux rougis, larmoyants. Seul le Roi se délectait, il aimait ce fils qui lui ressemblait tant par sa laideur que pour son regard meurtrier et haineux.
    A force de subir ce traitement, Kaolin sentait de plus en plus souvent la présence de Itami, c'est ainsi qu'il l'avait appelé, car Itami signifiait "douleur" et chaque fois qu'il se manifestait, le Prince sentait une forte douleur à la poitrine.

    Kaolin avait 7 ans, pendant toutes ces années, il avait été contraint de rester enfermé dans le château noir du Roi et ne pouvait sortir sans lui. Mais il en avait plus qu'assez de cette vie morose, dénuée de toute liberté. Il sentait une force grandir en lui chaque jour, son pouvoir se renforçait. Il était à présent capable de détecter toutes les auras des habitants de Yomi et reconnaître à qui elles appartenaient. Chaque aura est unique et le Prince savait bien se servir de ce fait. Il connaissait parfaitement celle de Dento, à tout moment, il pouvait savoir où il se trouvait et ce qu'il ressentait. Kaolin avait d'ailleurs remarqué qu'il n'avait pas un large éventail de sentiments, il n'a toujours éprouvé que de la haine, de la colère, du plaisir et du désir, rien de plus, pas de joie, pas d'amour, pas de tristesse, rien d'autre. On pourrait se demander comment un tel pouvoir pouvait être utile à l'héritier. Eh bien, il lui permettait de calculer son père, de prévoir chacune de ses réactions et agir en conséquences, il lui permettait donc de se défendre, même indirectement. Mais surtout, il lui permettait de gagner un peu de liberté car il pouvait savoir à quel moment il lui était possible de sortir en douce du château et revenir comme si de rien n'était. Il n'avait jamais envie de rentrer au château, s'il le faisait, c'était uniquement pour sa mère, il l'aimait profondément et ne pourrait jamais se résoudre à l'abandonner aux griffes de ce gros porc de roitelet.

    Le Prince se faufilait discrètement dans les rues de Yomi, attentif à tout ce qui se passait autour de lui, savourant sa liberté clandestine. La capitale était mal famée, il ne croisait que des voleurs chétifs tendant la main vers un bout de viande, extirpant quelques pièces des poches d'un plus riche qu'eux, des violeurs envoûtés par des pulsions que leur laideur rendait impossibles à satisfaire, des tueurs qui maudissaient ce monde et n'étaient épris que par cette sensation de supériorité que l'on ressent en éliminant un être humain et de pauvres femmes qui s'exhibaient en tenues légères avec l'espoir de gagner de quoi survivre un jour de plus. Dans ce monde, chacun souffre, chacun a une histoire sordide, chacun se demande pourquoi continuer à vivre, et pourtant, chacun fait ce qu'il peut pour survivre et trouver quelque satisfaction. Kaolin était un Yomien, malgré son statut, il ne se sentait pas si différent de tous ces gens, sa propre vie n'était pas enviable et tout ce qui le motivait à rester en vie, l'empêchait de se jeter dans la rivière de l'oubli, c'était sa mère. Il continua à marcher tout en écoutant les pleurs de sa ville. Soudain, il aperçut une bande de gamins qui avaient entre 5 et 10 ans, ils discutaient entre eux, fixaient quelques personnes de temps à autres avec un regard mauvais. Il préparaient quelques vols, eux aussi devaient lutter pour survivre. Brusquement, le Prince tomba en arrêt, il sentait une aura étrange s'approcher, il n'avait jamais rien senti de tel, c'était puissant, très puissant. Le propriétaire, ou plutôt, la propriétaire de cette aura apparut; c'était une enfant, une magnifique jeune fille qui devait avoir 5 ans environ. Elle avait de beaux cheveux noirs qui tombaient en cascade sur ses épaules, ornant un adorable visage aux traits fins et mettant en valeur ses incroyables yeux ambrés. Le cœur de Kaolin se mit à battre si fort qu'il avait l'impression qu'il allait sortir de sa poitrine. Jamais il n'avait vu une fille aussi belle, si les anges existaient, elle serait des leurs. Son aura était beaucoup plus imposante que celle des autres, il s'en dégageait une force inouïe. Cette petite demoiselle haute comme trois pommes était très puissante, le Prince n'en douta pas une seule seconde. Elle se mêla à la bande de gamins qui l'accueillirent comme on accueil un chef. Serait-il possible que, bien qu'elle fasse partie des plus jeunes du groupe, elle en soit leader? En sa présence, les gamins ne ressemblaient plus à une simple bande, mais à une meute de loups dirigée par la plus magnifique de toutes les louves. Kaolin se rapprocha, l'air de rien, il aimerait en savoir davantage, les gamins agitaient leurs lèvres, mais il n'entendait aucun son. Il passa à quelques mètres de la meute et put entendre quelques phrases.


    - Nous avons repéré quelques personnes faciles à voler. Que faisons-nous, Aileen?

    - Allons-y!

    C'était elle qui avait répondu, Aileen. Elle s'appelait donc Aileen. A un moment, Kaolin sentit son regard sur lui, il frissonna, il avait l'impression que ses yeux ambrés voyaient tout, y compris le joie qu'il éprouvait à l'avoir vue et avoir entendu son nom. Aileen. Ce prénom résonnait dans sa tête comme une douce mélodie qui l'émeut. Une larme de bonheur roula sur sa joue. Il s'éloigna de la meute et de la puissante aura de la jeune fille. Il aurait aimé que tous les Yomiens puissent éprouver ce qu'il avait ressenti, ce bonheur enivrant. Il imagina les mines sombres s'éclaircir, la ville devenir vivante, heureuse. Yomi demeura lugubre et le bonheur de Kaolin s'estompa lorsque vint le moment de rentrer au château. Le Roi commençait à avoir faim, il ne tarderait pas à exiger son repas et appeler le Prince et sa mère pour y participer. Ils seraient assis par terre, à même le sol alors que le Roi serait installé à sa grande table à la nappe blanche qu'il salirait sans vergogne. Il balancerait quelques morceaux de poulet à son fils qui partagerait avec sa mère. Il en était toujours ainsi et il en sera toujours ainsi tant qu'il aura le pouvoir.




    Steak derrière l'écran.
    .




    © Sunny.
      Pseudo ; Sunny
      Prénom ; Justine
      Age ; 17 1/2
      Découverte du forum ;....Il y a fort longtemps!
      Premières impressions ; Joli design, le HTML roxxe! <3
      Code ; Je suis obligée de relire un règlement que je n'ai jamais enfreint? *fait les yeux doux à Froggy*
      Autres ;J'ai faim! On se mange une cuisse de grenouille? x)


Dernière édition par Kaolin Mishidake le Mer 22 Sep 2010 - 20:43, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 278
Pouvoir : Modification de l'atmosphère ambiante & création de vide .
Transformation : Albatros .


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Kaolin, the return! [en cours]   Mer 25 Aoû 2010 - 23:54

    Sunny ! I love you Bon retour, contente de te revoir sur Rainbow' .
    Techniquement parlant les Ténèbres sont fermées, mais Kaolin sans les Ténèbres n'est plus Kaolin pas vrai ? On fera une exception x)

    J'te rajoute couleur & rang donc, termine bien .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chibifroggy.deviantart.com
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 11
Pouvoir : Auraperception
Transformation : Tigre blanc


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Kaolin, the return! [en cours]   Jeu 26 Aoû 2010 - 0:03

    Froggy!!! I love you *bouffe une cuisse de grenouille*
    ça faisait longtemps!
    Oui, en effet, Kaolin aurait le mal du pays si on le délogeait de son précieux monde des Ténèbres! Mais le temps que je refasse sa présentation (je modifierais peut être légèrement son histoire, mais sinon, c'est bien le même personnage, aussi craint et sanguinaire. Et j'ai aussi modifié son pouvoir, il n'est pas plus offensif que l'invisibilité, mais il est plus original), on peut espérer que les autres mondes se seront remplis. =)


Dernière édition par Kaolin Mishidake le Jeu 26 Aoû 2010 - 0:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 278
Pouvoir : Modification de l'atmosphère ambiante & création de vide .
Transformation : Albatros .


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Kaolin, the return! [en cours]   Jeu 26 Aoû 2010 - 0:12

    * passe un coup de repousse-cuisse *
    Yup, sacrément longtemps même, ça fait plaisir d'avoir des nouvelles =D

    Par rapport aux déséquilibres qu'on a eu par moments sur les précédentes versions, ça s'équilibre bien niveau populace des Mondes je trouve . Faut juste espérer que ça dure x]
    ( Tu vas nous ressortir une prez' de six pages ? Laughing )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chibifroggy.deviantart.com
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 11
Pouvoir : Auraperception
Transformation : Tigre blanc


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Kaolin, the return! [en cours]   Jeu 26 Aoû 2010 - 0:57

    Je pense que la populace des mondes aura le temps de bien s'équilibrer avant que le Prince ne fasse sa grande entrée en RPG. Kaolin s'est tut bien longtemps et il a drôlement envie de s'exprimer, y'a qu'à regarder son avis sur la situation des mondes et la Trahison! Et encore, j'ai un peu abrégé, sinon, il y en avait pour encore 10 lignes. Donc, oui, je pense que sa présentation va être longue! xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 182
Pouvoir : Invocation de chauve-souris vampires.
Transformation : Chauve-Souris.


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Kaolin, the return! [en cours]   Jeu 26 Aoû 2010 - 13:59

Hiiiiiiii, je crois que je me souviens de toi. Dans la préso de préé-créé de la Chauve-souris, je suis sûre qu'Howl ne le saquait pas parce qu'il le trouvait trop proche de la Louve et je peux t'annoncer que ça va recommencer *PAN*

Bienvenue sinon. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 11
Pouvoir : Auraperception
Transformation : Tigre blanc


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Kaolin, the return! [en cours]   Jeu 26 Aoû 2010 - 15:20

    Héhé, oui, en effet, mon cher Howl! *A quelle sauce vais-je le manger, celui-là?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 236
Pouvoir : Invocation d'un cheval noir.
Transformation : Panthère Noire


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Kaolin, the return! [en cours]   Jeu 26 Aoû 2010 - 16:27

Bwahahaha, Howl aurait-il un rival?^^
*à la sauce tartare c'est pas mauvais, une chauve souris*

Bref, bonjouuur, cher compatriote des Ténèbres!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildhorses.fr-bb.com
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 149
Pouvoir : Griffes et crocs de loup.
Transformation : Louve.


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Kaolin, the return! [en cours]   Ven 27 Aoû 2010 - 15:08

    Tu touches mon serviteur c'est moi qui te bouffe è____é
    Sunny <3 Par contre il n'y a plus de Mafia intermondiale, juste des petites mafias sans importance, parce que c'était le bordel x)

_________________

« Du pur Lys. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 236
Pouvoir : Invocation d'un cheval noir.
Transformation : Panthère Noire


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Kaolin, the return! [en cours]   Ven 27 Aoû 2010 - 16:40

Champi, faut lui mettre un écriteau à ta Chauve-Souris, marqué "Propriété Privée", pas vrai frangin?^^ (je vais pas l'oublier de sitôt cette conversation MSN)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildhorses.fr-bb.com
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 182
Pouvoir : Invocation de chauve-souris vampires.
Transformation : Chauve-Souris.


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Kaolin, the return! [en cours]   Ven 27 Aoû 2010 - 16:48

Surtout que j'avais envoyé l'historique à Champi quoi. * Fuis en hurlant. *
Owiiih Champi, t'es gentille, tu me sauves. *O*

Et pan dans tes dents, Sunny. * Fuis en gueulant. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 75
Pouvoir : Matérialisation de feu autour de mon corps. Prolifération de ce feu autour des objet que je touche.
Transformation : Ocelot


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Kaolin, the return! [en cours]   Ven 27 Aoû 2010 - 20:11

    Yeah Sunny =3 !
    Bon retour parmi nous (J'étais Kaïa la dernière fois ^^) !
    =D !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 11
Pouvoir : Auraperception
Transformation : Tigre blanc


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Kaolin, the return! [en cours]   Ven 27 Aoû 2010 - 23:55

    Oh, ça va, j'ai pas encore montré les crocs, ce n'était qu'une intimidation! Si Milady ne veut pas que je touche à son serviteur, je n'en ferais rien, car rien ne m'importe plus que le bonheur de cette charmante demoiselle.

    Ok pour la mafia, elle n'a jamais vraiment marché, il n'y en aura peut-être plus qu'une seule dans le monde des Ténèbres et elle n'aura pas une grande importance.


    *regarde Howl fuir en courant* Et on ose le considérer comme étant mon rival, lui, ce misérable fuyard! Il abandonnerait la Louve à la moindre menace! <<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 236
Pouvoir : Invocation d'un cheval noir.
Transformation : Panthère Noire


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Kaolin, the return! [en cours]   Sam 28 Aoû 2010 - 12:05

Dis donc toi, sois gentil avec mon frangin, c'est pas sa faute s'il est un peu boulet sur les bords...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildhorses.fr-bb.com
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 182
Pouvoir : Invocation de chauve-souris vampires.
Transformation : Chauve-Souris.


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Kaolin, the return! [en cours]   Sam 28 Aoû 2010 - 12:48

C'est la faute aux calmants roses.
Bon, et si on cessait de flooder dans la présentation de notre cher ami, j'ai pas envie qu'Howl se fasse réduire en charpie dès le début en fait \o
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 99
Pouvoir : Téléportation
Transformation : Faucon


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Kaolin, the return! [en cours]   Sam 28 Aoû 2010 - 20:42

Eh!! Kaolin sama est de retour, c'est super ça!!! Bon retour parmi nous Sunny delight =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 11
Pouvoir : Auraperception
Transformation : Tigre blanc


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Kaolin, the return! [en cours]   Sam 28 Aoû 2010 - 21:22

    Merci grand-mère! =) *bouffe Kisa*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 149
Pouvoir : Griffes et crocs de loup.
Transformation : Louve.


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Kaolin, the return! [en cours]   Sam 18 Sep 2010 - 1:49

Ma Sunny d'amour I love you
Je serai contente de faire un rp avec toi I love you Ca avance, ta présentation ? Et Nausicaa, tu comptes la ressortir ou pas ?

_________________

« Du pur Lys. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 11
Pouvoir : Auraperception
Transformation : Tigre blanc


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Kaolin, the return! [en cours]   Lun 20 Sep 2010 - 18:12

    ça avance, ça avance.....à son rythme! Comme je l'ai dit à notre chère grenouille, le monde des Ténèbres aura le temps de se rouvrir avant que j'ai terminé! xD Là où j'en suis, Kaolin est encore gosse (7 ans) et il a vu Aïleen pour la première fois, il me reste juste.....20 ans de sa vie à écrire! x)
    Je ne pense pas ressortir Nausicaa, je viens de reprendre les cours et ça va me prendre pas mal de temps. Je préfère n'avoir qu'un seul compte bien géré et Kaolin est de loin le personnage que j'ai le plus développé!

    Edit: ça y est, j'ai dépassé la limite pour mon 1er post! xD Je continue ici!




IV- La Rébellion.


[i]10 ans. Cet âge marque un grand tournant de la vie de Kaolin. 2 ans auparavant, sa mère, Hikari, donna naissance à une fille nommée Raya Mishidake. La petite possédait déjà une belle chevelure blanche et de beaux yeux violets, comme ceux de l'héritier. Le Roi la détestait, le blanc, c'était bon pour les lumineux, pas pour les ténébreux. Mais, il fallait se rendre à l'évidence, Raya n'était pas une ténébreuse, cela se confirma très vite. Elle ne voyait que d'un œil, le droit avait été recouvert par une rose blanche quelle avait fait apparaître elle-même. Elle faisait souvent jaillir ces fleurs de ses mains, de sa peau, de sa chevelure, elle se transformait en bouquet blanc. Le parfum de ces fleurs avait un pouvoir apaisant, même les plus terribles colères de Dento s'en trouvèrent atténuées. Kaolin, quant à lui, devenait de plus en plus insolent envers son père, il lui désobéissait en permanence sans jamais redouter les conséquences de ses actes. Chaque fois que sa mère, sa sœur et lui se retrouvaient privés de nourriture, il allait voler dans la réserve et rapportait tout un festin. Il se montrait très protecteur envers Raya. Le Roi avait tenté plusieurs fois de la tuer, à chaque fois, Kaolin s'était opposé à lui, le menaçant d'un poignard. Dento avait dû faire appel à ses gardes plus d'une fois pour calmer la fureur de son fils, beaucoup y perdaient la vie, il devenait de plus en plus âpre au combat. Le Prince a voulu tuer le dirigeant à plusieurs reprise, mais à chaque fois, Itami, son double maléfique, l'empêchait d'agir. L'atmosphère au château était étrange, très tendue, électrique, deux ennemis se côtoyaient, chacun désirant nuire à l'autre.

Là où tout bascula, ce fut cette nuit noire. Des ombres s'approchèrent de la chambre de Hikari et Raya, des mafieux, les serviteurs malintentionnés du Roi. Ils avaient brandit leurs sabres, prêt à tuer. Le chef du groupe fit balancer sa lame en direction de la petite fille. Il y eut un choc métallique suivit d'un grognement de fauve en colère, des yeux rouge sang luisaient dans l'obscurité. Raya se réveilla en sursaut et se mit à pleurer, ce qui réveilla également Hikari.


- Vous ne les toucherez pas! Grogna le fauve

- Que se passe-t-il?

- Le Roi nous a donné l'ordre d'éliminer Raya! Il nous a prévenu que tu nous en empêcherais, Kaolin. Nous sommes venus suffisamment nombreux pour parvenir à nos fin quoi que tu fasses!


La menace était bien réelle. Les mafieux étaient une vingtaine, même en déployant toutes ses capacités au combat, le Prince ne pourrait pas leur faire face. Pourtant, fidèle à son instinct protecteur, il se plaça devant Raya et sa mère, brandissant son poignard avec détermination. Hikari avait pris sa fille dans ses bras et tentait de la rassurer, de calmer ses pleurs, tandis qu'elle fixait la menace avec crainte.

- Bande de vermines! Je vais vous faire regretter d'être nés!

Les mafieux se ruèrent sur Kaolin. Face au danger, l'héritier rassembla toute sa volonté de protéger sa mère, sa sœur, sa famille. Il sentit une puissance nouvelle monter en lui, l'envahir. Brusquement, il se mit à grandir, des poils blancs recouvrirent son corps, ses bras et ses jambes se transformèrent en grosses pattes pourvues de griffes acérées et il montra des crocs aiguisés. Il avait pris l'apparence d'un grand tigre blanc, beau, élégant, dangereux, il poussa un puissant rugissement qui fit reculer les hommes. Ils semblaient chacun choqués par ce brusque retournement de situation. Le Tigre ne leur laissa pas le temps de réagir, il se jeta sur eux et mis en pièces les 5 mafieux les plus proches de lui. Les autres n'essayèrent même pas de se battre, il préférèrent prendre la fuite, terrorisés par la fureur du grand fauve. Il se retrouva seul dans la chambre avec Hikari et Raya. Cette dernière s'était calmée et fit apparaître quelques roses blanches, dont le doux parfum envahit la pièce et apaisa le Prince. Il s'aperçut que sa mère était en larmes, elle était malheureuse, apeurée et désespérée à la fois, convaincue que jamais ils ne pourraient vivre en paix tous les 3.

- Nous devons quitter cet endroit!

Kaolin avait prononcé ces mots d'une voix calme, apaisante, comme s'il savait qu'il devrait un jour les énoncer et que ce jour était arrivé. Sa mère essuya ses larmes et hocha la tête. Le Tigre lui fit signe de grimper sur son dos, elle s'exécuta immédiatement, empoigna une touffe de poils d'une main et tenant fermement Raya de l'autre. Le fauve sortit de la pièce et se faufila dans les couloirs à pas de loups, on entendait quelques serviteurs qui s'approchaient timidement de la pièce d'où venait le rugissement qui avait fait trembler la demeure toute entière. Même le Roi s'était levé. Kaolin sentait son aura qui circulait dans les étages, se rapprochant de plus en plus de la chambre. Il l'évita soigneusement, descendit trois étages, puis, arrivé au rez-de-chaussée, il fonça vers la porte d'entrée, poussa un rugissement qui fit fuir les gardes et poussa la grande porte si violemment qu'elle s'ouvrit à la volée. Dehors, le Tigre pris de la vitesse, le Roi venait de comprendre ce qui s'était produit et avait envoyés gardes et serviteurs à leur poursuite. Il courut jusqu'à la porte des Ténèbres, il sentait plusieurs auras puissantes qui se tenaient devant elle, il avait déjà senti ces auras à plusieurs reprises, elles séjournaient quelques jours à Yomi, puis disparaissaient. Un groupe de six personnes était en effet présent, il s'agissait des gardiens, le gardien de la foudre, celui de l'air, de la terre, de l'eau, de l'univers et enfin, des ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé










MessageSujet: Re: Kaolin, the return! [en cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kaolin, the return! [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RainBow Quest  :: « EPILOGUE. » :: » Mélancolie, ô mélancolie !-