Sept éléments, sept clés, une seule histoire : la vôtre ...
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Matt Révoy [ En cours ].

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 9


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Matt Révoy [ En cours ].   Lun 9 Aoû 2010 - 13:16


Dossier élémentaire de
Matt Révoy


Personnage inventé


    Moi rapidement.
    .



    © Blabla.
      Surnoms ; Le mari de la méchante, Le boulet éternel de la patronne : P.
      Age ; 19 ans.
      Métier ; Aucun, en plus y'a pas beaucoup d'avantages sociaux ça va pas être simple tous les jours, il va falloir que je soutire de l'argent à Champi xD.
      Elément ; Libre comme l'air.
      Monde ; Qui Flotte dans les nuages.
      Pouvoir ; Il me faut une approbation haut placée alors ça va attendre / SBAFF /.
      Animal ; Heu encore en cours de débat xD.
      Animaux de compagnie ; Un chat quelle question ^^. Sérieusement ? Je ne sais pas vraiment encore.
      Qualités ;
      Défauts ;


    Personne n'est parfait.
    .


    Merci de mettre en couleur les ronds correspondant au degré de votre personnage, puis de remplir la notation à côté.

    Indépendant ? ••••4/5 Ayant grandi sans parents, Matt à vite appris à se débrouiller seul.
    Sérieux ? ••••• 3/5 Il est souvent dans l'humour ce qui lui fait parfois perdre toute sa crédibilité ( Comme dans la réalité quoi xD ). Il lui arrive de faire de nombreuses gaffes, mais il sait tout de même rester sérieux quand la rigueur est d'ordre.
    Franc ? ••••4/5 Ayant vécu auprès d'un prêtre, il à appris la franchise et l'honnêteté qui sont deux Qualités essentielles.
    Généreux ? ••••• 3/5 Ne roulant pas sur l'or, il ne peut jamais faire des dons extraordinaires aux personnes les plus pauvres, cependant il essaye d'aider quand il le peut.
    Ambitieux ? ••••• 2/5 Depuis son plus jeune âge ayant vécu dans un milieu très modeste il à appris à rester humble quelque soit la personne en face de laquelle il se trouve. Cela lui à vite ôté toute ambition de la tête mis à part en ce qui concerne l'amour ^^
    Confiant ? ••••• 2/5 Matt n'est pas vraiment le genre de garçon qui déballe son histoire à toutes les personnes qu'il croise dans la rue ...
    Sûr de vous ? ••••• 3/5 Vivant seul depuis le départ de son maître il à perdu un peu d'assurance, mais il reste quand même assez sur de lui.
    Égocentrique ? •••• 1/5 Roh vous auriez pu mettre un accent à Égocentrique /SBAFF/ ( Tais-toi tu vas te faire ramasser sur les fautes là xD ). Matt déteste les gens qui ne font que centraliser la conversation sur leur personne, il n'agit donc pas du tout comme eux.
    Amusant ? ••••• 4,5/5 Faisant beaucoup de bêtises il n'hésite pas à plaisanter, même sur lui même ^^. Et oui on est un boulet ou on l'est pas : P.

    Ne cherchez pas je me suis éclaté avec les couleurs /PAN/

    Mon avis à moi.
    .


    Dans cette partie, merci de parler de la situation actuelle des mondes, de la traîtrise de la gardienne des Ténèbres. Vous semble-t-elle justifiée ou non ? Si vous en aviez la possibilité, iriez-vous rejoindre ses rangs ? Si vous obteniez la clé de votre monde, vous allieriez-vous ou vous dresseriez-vous contre la gardienne ? Vous pouvez être indécis, ou à l'extrême, vous en moquer éperdument.


    Petit questionnaire.
    .


    Quelle ruelle, quelle place … ? C’était là le vide total … L’effet de l’alcool ? Absolument pas, Matt Révoy s’en était refusé le plaisir destructeur depuis bien longtemps … Non pas qu’il ne soit pas tenté, mais il devait rester sobre quelque soit la situation. L’alcoolisme était une forme de faiblesse pour lui. Boire, c’est oublier … Ne pas savoir oublier soi-même c’était perdre le contrôle de sa pensée et de son esprit progressivement, grave erreur. Un bruit fin et cristallin tira le jeune homme de ses pensées, quelque chose de léger, à peine perceptible. Mais ce bruit n’était pas anodin, il y avait quelque chose de froid et dangereux qui se déroulait dans son dos. Son sang se glaça à l’idée de ne pas savoir se qu’il se passait derrière lui. Il prit donc la décision d’utiliser son pouvoir afin de demander à l’environnement, qui le poursuivait. Sans arrêter sa marche afin de ne pas alerter son poursuivant, il se concentra sur le sol et tenta de communiquer avec les pavés de la rue. Le froid de la pierre l’envahit progressivement et quand il fut sur de son contact avec la matière il énonça sa question :

    - J’aimerai savoir, noble pierre qui recouvre cette rue depuis des temps immémoriaux, qui est à ma poursuite ?

    Il y eut un grand silence, long et froid. Il s’attendait à avoir une réponse explicite de la rue, mais à son grand étonnement seulement une image se forma dans sa tête. Une lame qu’on sortait de son fourreau, une lame qui avait trop attendue et qui avait soif de sang. C’était donc de ça qu’il s’agissait. Il venait de le voir comme si cela s’était déroulé sous ses yeux, chose étrange … Il avait passé de nombreuses et fastidieuses années à apprendre à maîtriser son pouvoir. Seulement, cela ne lui était jamais arrivé. C’était comme si la rue avait acquit des yeux et pouvait voir ce qu’il se passait, catégoriquement impossible. Avait-il bien communiqué avec la pierre qui ornait le sol ? Il n’avait pas le temps d’y réfléchir pour l’instant …

    Dans toute situation, il se devait de rester calme, la patience est la plus grande des qualités. Pourtant la peur avait tendance à primer sur elle dans la plupart des cas, il ne devait pas succomber. Matt continua son chemin sans chercher à fuir ou quoique ce soit d’autre. Il avait beau très bien connaître la ville nuageuse d’Icaria, il ne savait pas vraiment où il se situait. Il avait certainement erré une bonne partie de la nuit sans aucun but précis, il ne cherchait rien, pour une fois. Seulement un peu de calme et de sérénité dans ce monde quelque peu agité ces derniers temps. La sérénité c’était raté pour ce soir … La rue dans laquelle il se trouvait était bordée de part et d’autres de grand immeubles sombres ou personne ne donnait signe de vie, rien de bien rassurant se dit-il.

    Miracle ! Cette allée débouchait finalement sur la Place des Vents Marins, un lieu qu’il connaissait très bien. Le jeune garçon la fréquentait souvent pour la magnifique bibliothèque qui en ornait l’extrémité nord. La bibliothèque, la voilà la solution ! Un grand soulagement parcouru son corps tout entier. Mais il avait peur qu’avec l’arrivée sur le place, déserte à cette heure-ci, son assassin potentiel ne s’affole et décide de passer à l’action. Garder son calme … Il ne restait qu’une place à traverser après tout, après cela il pourrait rejoindre l’intérieur du gigantesque édifice. En effet, il savait que la porte de secours qui donnait sur l’Avenue de la Littérature n’était jamais fermée. Elle donnait accès au lieu de stockage des livres de la bibliothèque. Matt n’aurait qu’à y rentrer rapidement et coincer la porte derrière son passage, ensuite il pourrait s’évader du vaste bâtiment par n’importe quelle autre porte de secours. Cela lui permettrait de faire perdre sa trace à son poursuivant.

    Bon il fallait quand même dire que la bibliothèque n’était que de l’autre côté de la place … De la plus grande place de la ville. Il évalua la distance qu’il avait à parcourir et se rendit compte qu’il lui faudrait quand même un certain temps. Son allure ne faiblit pas pour autant, il devait garder un rythme régulier pour que son assaillant ignore complètement que Matt savait qu’il était là. Il passa à côté de la grande fontaine qui se tenait au centre de l’esplanade, cela indiquait qu’il avait fait la moitié du chemin. Cette traversée ne lui avait vraiment jamais parue aussi longue qu’en ce jour. Il aurait pu tenter de communiquer avec les objets qui l’entouraient afin de savoir où l’homme se situait, mais cela ne servit à rien. Il entendit des bruits de pas se rapprocher derrière lui, il arrivait. La panique le gagne peu à peu … Que pouvait-il faire ? Le danger était imminent, il pouvait tenter de se retourner et prendre par surprise son poursuivant. Mais cela était risqué, même très risqué. Il était armé et pas lui. Le jeune homme fut un petit peu soulagé quand il eut fini de grimper les marches de pierre qui se tenaient devant la bibliothèque et qu’il aperçut la grande porte de l’édifice. Une ombre inquiétante était jetée par la masure sur la porte et il trouva, pour la première fois de sa vie, ce lieu plutôt inquiétant.

    Mais il avait presque atteint son but, ce cauchemar allait définitivement arriver à son terme. Il tourna légèrement vers la droite afin de rejoindre le côté du bâtiment, où se situait la porte de secours qu’il voulait rejoindre. L’homme qui le poursuivait devait certainement être persuadé qu’il allait s’engager dans une autre petite ruelle de la ville et attendrait ce moment afin de passer à l’action, du moins s’il était doté d’un minimum de raison. Assassiner quelqu’un devant un lieu public, ce n’est pas très futé. Pour l’instant il était donc en potentielle sécurité, il pariait quand même sur l’intelligence de son poursuivant /SBAFF/. Lorsqu’il se mettrait à passer le long de la bibliothèque il devrait donc agir vite. La porte menant à la réserve n’était pas très loin du coin du bâtiment, il valait sûrement mieux qu’il coure sur la fin de son trajet. Le jeune homme dépassa l’arrête sud-est du bâtiment, le moment était venu. Ses pas s’accélérèrent et il se mit à courir de plus en plus vite. Il vit la porte qu’il voulait atteindre un peu plus loin, Matt sentit le battement de son cœur s’accélérer après chaque fois qu’il posait un pied à terre. La porte était assez petite, juste de la taille d’un homme, et entièrement en bois. Lorsqu’il l’atteint, il posa la main sur la poignée et il eut à peine le temps de tourner la tête pour tenter de connaître son assaillant qu’une lumière blanche l’aveugla. Tout se mit à tourner autour de lui, il ne put rien faire d’autre qu’observer, il était comme paralysé. Au bout d’un moment, il fut tellement ébloui qu’il n’eu d’autre choix que de fermer les yeux. A travers ses paupières, il vit que la lumière éclatante persistait, elle semblait venue de partout et nulle part à la fois … Qu’est ce qui pouvait bien être à l’origine de ce phénomène ? Matt l’ignorait, en tout cas, il se sentait en sécurité depuis qu’elle était apparue. Comme si sa course-poursuite n’était qu’un lointain souvenir. L’éblouissante clarté s’estompa petit à petit et un calme pesant prit lentement place autour de lui. Il se sentit à l’aise, comme si il était … Dans son lit !

    Voilà ce qu’il lui était arrivé ! Qu’est ce qu’il pouvait être stupide parfois … Tout ce qu’il venait de vivre n’était qu’un " simple " cauchemar grandeur nature. Pour autant, le jeune garçon espérait qu’il n’y avait rien de réel derrière cela. Matt ouvrit les yeux et constata en effet qu’il se trouvait bien chez lui, dans son lit douillet. Le calme de sa chambre le réconforta un petit peu après le rêve agité qu’il venait de vivre. Il se rendit compte que l’aurore était encore loin, la seule fenêtre de la pièce était orientée à l’est, dès que le soleil faisait son apparition sur les îles volantes de l’air, elle était aussitôt illuminée des milles feux de l’astre. S’il devait voir quelque chose en rapport avec la réalité dans son rêve il devrait y songer le lendemain matin, une fois qu’il se serait un peu reposé. Le jeune home se rendormit alors paisiblement en espérant qu’aucun rêve tel que celui qu’il avait vécu ne se reproduirait.

    Cette fois son sommeil ne fut pas agité, il se reposa tranquillement afin de mieux se préparer à la dure journée qui l’attendait.

    Quand il se réveilla, Matt s’empressa de se laver et de s’habiller. Cette fois il était décidé, il devait rendre visite à son ami forgeron afin de réparer l’antique lame que lui avait légué son aïeul et ancien maître. Cela faisait trop longtemps que cette lame sacrée attendait au fond d’un placard. Le jeune homme l’avait préservée depuis des années sans oser lui jeter même un regard. Elle lui avait été donnée comme héritage par celui qui l’avait éduqué durait son enfance orpheline. Cet homme ne possédait pas de nom, estimant que la nomination était faite pour l’enveloppe corporelle de l’être vivant et disparaissait avec sa mort. " L’esprit ne possède pas de nom, ce n’est pas cela qui le différencie des autres et qui le rend indépendant " lui avait t’il dit un jour. Ce vieil homme était tout simplement unique et extrêmement particulier, c’était ce que le jeune garçon avait apprécié chez lui à l’époque. Enfin quelqu’un ne se pliant pas à la dure loi de la société où tout le monde doit être semblable. Etonnant pour un homme de son âge qui, de plus, était prêtre. Pour revenir au sujet initial, la lame était d’une très grande valeur. Selon le maître elle aurait appartenu il y à fort longtemps à un gardien, il l’aurait même forgée lui-même.

    Il ne voulait absolument pas confier ce précieux héritage à un inconnu, qui risquait de plus d’être un mauvais forgeron. Le jeune garçon avait d’abord songé à voyager jusqu’à Santa Fuego afin d’être accueilli par les meilleurs artisans en la matière. Mais la fermeture des portails entre les mondes l’en avait assez vite dissuadé. Il avait alors renoncé à son projet, le remettant à plus tard. Les années passèrent et il sympathisa avec le fils d’un forgeron réputé de la ville, lui-même désirant travailler dans le fer et l’acier. Il avait étudié les différentes subtilités de cet artisanat et était désormais devenu très compétent. Matt avait une entière confiance en lui. En ce matin, il songeait même à lui confier la précieuse lame afin qu’il en restaure le pommeau. Il était autrefois incrusté d’un rubis et d’une émeraude de taille assez imposante, mais il avait été brisé et avec le temps la lame était complètement émoussée. Le jeune homme était même prêt à y mettre la somme qu’il faudrait, il avait réussi à économiser un peu ces derniers temps.

    Il se leva d’un bond, comme si une mouche l’avait piqué. Il prit une petite bourse en cuir, ouvrit le tiroir de sa table de nuit, et y prit une pleine poignée de pièces d’or. Il déposa l’argent dans la petite sacoche et attacha celle-ci à sa ceinture afin qu’on ne la lui dérobe pas. Matt d’habilla convenablement afin de traverser la ville, il était soudain très pressé de confier son héritage afin de restaurer sa splendeur d’antan. De cette manière, il rendrait hommage à son défunt maître. Il s’empara prestement de la petite boîte qui contenait la lame, la glissa dans sa large poche et sorti de chez lui. Il n’oublia pourtant pas de fermer à clé, malgré sa précipitation. Il prit d’un pas décidé la direction de l’atelier de son ami.

    Après quelques courtes minutes de marche rapide, il vit enfin le bâtiment qu’il voulait atteindre. Il s’agissait d’une petite bâtisse encaissée entre deux grandes masures dans une ruelle plutôt étroite et sombre de la ville. Pourtant, il prenait toujours du plaisir à venir ici … N’étant qu’au début de sa carrière, il n’avait pu s’acheter que ce petit bâtiment, mais il avait l’air de bien s’y plaire, son affaire semblait bien marcher, surtout avec l’augmentation de la délinquance dans les rues de la ville. Il ouvrit la porte, le carillon émit un son aigu afin de signaler sa présence au maître des lieux. Son jeune ami se tenait là, derrière son comptoir, il eut l’air ravi de le voir :
    - Bonjour Matt, quel plaisir de te revoir, je peux t’aider ?
    Son sourire était totalement envoûtant, à peine rentré il était déjà complètement sous son charme. Malheureusement, il ne savait pas si lui aussi éprouvait les mêmes sentiments, et ce n’était absolument pas le moment de parler de cela. Il fit donc fi de ce qu’il ressentait et en vint à la raison de sa venue.
    - Bonjour Dylan, je suis venu te confier u travail important
    - Explique-moi tout. Répondit ce dernier avec une lueur de curiosité dans les yeux.
    Cette fois, il était totalement subjugué par le regard de son ami. Il aurait préféré ne pas le croiser afin de ne pas être tenté …
    - Je … Il ne savait pas quoi dire. * Bon sang, imbécile, reprends toi ! * Excuse-moi, je suis venu te confier un vieil héritage que je possède.
    Matt sortit de sa poche la boîte rouge qui contenait la précieuse lame et la tendit au jeune forgeron. L’artisan s’essuya les mains avec une serviette propre, retroussa ses manches, laissant voir ses bras musclés. Il détourna les yeux afin de ne pas se laisser distraire une fois de plus. Derrière lui, le carillon retenti, il n’y porta pas attention, préférant voir ce qu’allait dire son ami quant au travail qu’il avait à accomplir. Il ouvrit précautionneusement le précieux conteneur. L’acier, qui n’avait pas vu la lumière du jour depuis bien trop longtemps, étincela au contact des rayons du soleil qui passaient par la fenêtre. Le forgeron prit la lame de ses deux mains, malgré sa petite taille. Il frotta l’encoche où elle devait normalement s’enclencher dans le pommeau.
    - Il ne reste plus rien du pommeau originel ? Demanda-t-il d’un air dubitatif.
    - Non, il a malheureusement été brisé en mille morceaux, il était irrécupérable. Mais il en reste tout de même ceci.
    Matt tendit les bras afin de prendre un petit sac en velours bleuté qui se tenait au fond de la boîte rouge. Il dénoua le lacet qui fermait la bourse afin d’en verser le contenu sur le comptoir qui les séparait, les pierres résonnèrent en tombant sur le bois. Un rubis, de la couleur des flammes les plus puissantes du monde du feu, ainsi qu’une émeraude, d’un vert aussi profond que celui des plus vastes forêts, tous les deux de la même taille, apparurent sous les yeux ébahis du jeune artisan. Elles étaient de forme sphérique, et un peu plus petites qu’un œuf. Matt reprit la parole :
    - Autrefois, ces deux pierres étaient incrustées dans le pommeau, je ne sais malheureusement pas de quelle matière avait été forgé ce dernier. Je suis prêt à y mettre la somme qu’il faudra, tu n’as qu’à me proposer un prix.
    Dylan semblait subjugué par l’éclat des deux bijoux, il mit un certain temps avant de répondre :
    - Euh … Je ne sais pas vraiment si je peux te faire payer, tu m’as rendu tellement de services ces dernières années …
    En effet, il avait fait beaucoup de choses pour lui, il était même prêt à faire passer l’intérêt de son ami avant le sien dans certaines situations. Seulement, lui ignorait totalement pourquoi il agissait ainsi, et il avait beau tout faire pour essayer de se rapprocher encore un peu plus de lui, rien n’y faisait. Matt avait presque l’impression que c’était un devoir pour lui d’aider celui qu’il admirait tant, et il n’imaginait pas les choses autrement …
    - Ne t’inquiètes pas pour cela, dis-moi déjà le coût approximatif des matériaux que tu songes utiliser.
    - Il m’est impossible de savoir à l’avance quelle quantité il me faudra. Écoutes je vais commencer à travailler dessus, reviens d’ici une semaine, je pense que j’aurais fini à ce moment-là. Tu me payeras une fois le travail achevé.
    Le jeune forgeron fit un clin d’œil à son ami ce qui finit de le mettre sous son charme.
    - Merci beaucoup, c’est vraiment super sympa de ta part …
    Quelque chose l’interrompit, il venait de sentir un mouvement vers sa ceinture. Le jeune homme fit volte-face et vit un enfant s’enfuir par la porte du magasin.
    - Rattrape-le vite ! s’écria Dylan.
    Il s’élança donc à l’extérieur du magasin afin de poursuivre ce jeune voleur. Il tourna la tête à droite puis à gauche et vit une ombre s’enfuir à toute vitesse au bout de la ruelle. Matt choisit de se transformer sous sa forme féline. De cette manière, il pourrait rattraper plus rapidement le jeune chapardeur. Il se transforma donc en un clin d’œil et s’élança sur ses traces, notamment grâce à la forte odeur de peur qu’il avait laissée. Il serait facile à pister s’il ne se reprenait pas très vite, ses sens olfactifs étant accrus la tâche serait fort simple pour lui. Il sentit le vent léger caractéristique de son monde lui ébouriffer le pelage. Il adorait cette sensation plus que n’importe quelle autre et c’était pour cela qu’il ne renoncerait pour rien au monde à sa forme de Tigre. Il ne perdrait pas la trace de l’enfant grâce à son odorat, il choisit donc de prendre une rue parallèle à celle de son trajet afin de le prendre de face. Le félin accéléra sa course, effrayant au passage quelques habitants qui se demandaient ce qu’il pouvait bien se passer. Au bout de l’étroite ruelle, il vira à gauche et vit à nouveau son objectif. Il fit un bond et se planta devant lui, il feula férocement afin de montrer son mécontentement et reprit sa forme humaine. L’enfant ne semblait plus pouvoir bouger, comme pétrifié. Le moment était venu de récupérer ce qui lui appartenait :
    - Que m’as-tu volé ? lui demanda-t-il sur un ton de reproche.
    L’enfant ne parut guerre impressionné, mais le jeune homme savait qu’au fond de lui il devait être terrorisé et ne devait pas savoir quoi faire. Il lui sourit et essaya donc de le rassurer :
    [ Dédicace à Champi ].
    - Sois sans crainte, je ne vais pas te livrer à la gardienne des ténèbres !
    Un sourire se dessina sur ses lèvres en pensant à ce qu’on lui avait raconté sur elle. Sa réputation faisait de cette gardienne un personnage sadique et cruel, mais il ne doutait pas que ce fut en réalité sa vraie nature. Cela ressemblait bien à la Patronne …
    [ Oui bon, heu … On va stopper le délire là xD ].
    Le gamin tendit sa petite main tremblante devant lui et l’ouvrit lentement, elle contenait une dizaine de pièces d’or qu’il avait dû lui voler dans le petite bourse qu’il avait attachée à sa ceinture.

    Il s’avança et prit les pièces de monnaie que lui tendait l’enfant. Son cœur lui dictait d’aider ce pauvre individu. Il avait un pantalon déchiré et une chemise misérable, beaucoup trop grande pour lui. Il baissait la tête comme s’il avait toute la honte du monde à se faire pardonner. Matt savait qu’il n’aurait jamais d’enfant, et cela ne l’empêchait pas de beaucoup les aimer pour autant. Il se devait de l’aider. Peut-être était-il affamé ? Orphelin ? Il devait s’en quérir.
    - Ce que tu as fait aujourd’hui n’est pas vraiment louable, cependant je veux bien te pardonner car tu m’as rendu cet argent de ton plein gré. Qui sont tes parents ?
    Le petit garçon releva subitement la tête, comme s’il l’avait piqué au vif. Une larme roula le long de sa joue avant de s’écraser par terre. Cela voulait tout dire.
    - Je suis sincèrement désolé, je ne pouvais pas savoir. Tu as du agir par désespoir parce que tu m’as l’air d’être un honnête petit homme. Dis-moi, tu as faim ?
    Une lueur d’espoir apparut alors dans les yeux de cet enfant, il prononça alors ses premières paroles :
    - Excusez … Excusez-moi Monsieur, je n’ai plus de papa et ma maman est très malade, elle ne peut pas travailler. Mes frères et sœurs ainsi que moi n’avons pas d’argent, nous ne pouvons donc manger que ce que nous trouvons … Je vous ai vu par la fenêtre de ce magasin, vous aviez une belle bourse attachée à votre ceinture qui avait l’air plutôt lourde. Vous m’aviez l’air captivé par ce que disait l’autre Monsieur, alors je me suis dit que je pouvais tenter de vous voler un petit peu d’argent. Si vous voulez me dénoncer aux autorités je l’aurais mérité.
    Rien qu’à sa façon de parler et à son innocence, le jeune homme devina que l’enfant n’avait même pas dix ans … Il lui rappelait fortement comment il était lui-même au même âge. Matt se devait de lui donner une leçon afin qu’il ne devienne pas un petit voyou, mais un peu d’aide ne ferait tout de même pas de mal à l’enfant ni à sa famille.
    - Suis-moi, je ne te dénoncerai pas, ne t’inquiètes pas. Je sais ce que c’est d’avoir faim. Nous allons aller au marché, là-bas il y aura au moins un vendeur de fruits ou une pâtisserie.
    Il sourit de nouveau à l’enfant afin de le rassurer, mais celui-ci semblait avoir retrouvé tout son aplomb à l’idée de manger aux frais d’un autre.

    Ils prirent donc tous les deux le chemin du marché, il n’était pas loin, seulement quelques rues plus loin. Le jeune homme ne roulait pas sur l’or, au contraire il était même plutôt près de son argent. Il ne travaillait malheureusement pas et ses revenus étaient donc moindres. Cependant, il aurait tellement aimé que quelqu’un l’aide pendant son enfance, que cela lui procurait un plaisir immense de pouvoir aider ce jeune garçon à subsister. Il vit tout de suite une marchande de fruits qui tenait un bel étal bien garni. Il continua son chemin sans se retourner, entendant toujours les bruits de pas de l’enfant derrière lui. Dès qu’il fut devant les montagnes multicolores des différentes productions de la saison, il détourna le regard afin de voir lequel des différents mets intéressait le plus l’enfant. La marchande l’interpella :
    - Bonjour Monsieur, puis-je vous proposer une de mes cueillettes de cette matinée ?
    Matt la trouva un peu prétentieuse sachant qu’elle n’avait certainement pas cueilli tout cela toute seule, pauvres cueilleurs parfois à peine majeurs qui travaillaient pour elle …
    - Attendez un instant, s’il vous plait.
    Le jeune homme se pencha vers son nouveau protégé afin de l’interroger sur ses goûts :
    - Quel est le fruit que tu préfères ?
    - Je ne sais pas vraiment, cela fait longtemps que je n’en ai pas mangé … Quand j’étais plus petit j’aimais beaucoup les pêches.
    Il se redressa afin d’acheter les fruits :
    - Je vais vous prendre 5 pêches.
    La vendeuse prit dans le tas ce qu’il avait demandé et lui tendit les pêches.
    - Cela vous fera 10 piécettes de cuivre.
    Il lui tendit l’argent et donna les fruits à l’enfant qui s’empressa de les mettre dans ses poches.
    * Pour ses frères et sœurs * pensa-t-il.
    Matt vit qu’une pâtisserie se tenait non loin, c’était l’occasion de lui faire un ultime cadeau.
    - Tu aimes le chocolat ?
    L’enfant rougit jusqu’aux oreilles et avoua honteusement :
    - Je n’en ai jamais mangé.
    Une fois de plus, il le prit en pitié et décida de lui acheter une pâtisserie au chocolat. Dans la vie, rien ne valait le chocolat. Ils effectuèrent la même opération que la première fois avec le pâtissier.

    Une fois la friandise achetée, le gamin s’empressa de la goûter afin de satisfaire sa curiosité vis-à-vis du chocolat. C’était un gâteau de taille moyenne avec une pâte légère en dessous, un peu de crème par-dessus celle-ci puis à nouveau une tranche de pâte. Il était nappé de chocolat blanc puis couvert de petites pépites au chocolat noir. Il ouvrit grand les yeux à la première bouchée, découvrant une saveur inconnue.
    - C’est délicieux, je vais en garder un petit peu pour ma maman, ça doit faire très longtemps qu’elle rêve d’en manger à nouveau. Je vous remercie infiniment Monsieur, vous été très gentil avec moi malgré que j’ai tenté de vous voler.
    Le petit garçon baissa à nouveau la tête comme s’il avait commis le pire crime que le monde n’ait jamais connu.
    - Ne t’inquiètes pas pour cela, c’est déjà oublié.
    Matt lui donna une tape sur l’épaule afin de le rendre un peu plus sûr de lui à l’avenir.
    - Je t’ai offert cette nourriture de bon cœur, profites-en bien avec ta mère et tes frangins et frangines. Dorénavant, je ne veux plus que tu voles, parce que cela veut dire que tu n’es pas honnête et c’est loin d’être le cas. Passe une bonne journée et si tu me croise à nouveau appelles-moi Matt.
    Le gamin baissa les yeux une dernière fois afin de montrer qu’il avait bien compris la leçon qui venait de lui être faite. Il fit demi-tour et marcha quelque pas avant de s’arrêter. Il se retourna et fit un signe de la main au jeune homme.
    Il retournait vers sa vie de faim et de misère.

    L’argent ne fait pas le bonheur mais il y contribue.

    Matt reprit alors la route pour rentrer chez lui. Beaucoup de temps s’était passé depuis sa visite à la forge de Dylan et il avait hâte de rentrer chez lui. Il arrivait au coin de la Place du Marché quand une voix inconnue l’interpella :
    - Hé, Monsieur !
    Il se retourna pour voir qui le cherchait.
    - Oui, vous là ! Venez donc par ici !
    Il s’approcha de lui en se demandant ce qu’il pouvait bien lui vouloir. Il n’était plus dans la fleur de l’âge, ces cheveux commençaient à grisonner. Il était de taille moyenne et un peu trapu, il regardait sans cesse autour de lui comme si il était poursuivi.
    - Je cherche le portail entre les mondes afin de e rendre à Great Harmattan, vous sauriez où il se trouve ?
    Quelle question inattendue ! Cet homme avait-il dormi depuis deux ans ou bien était-il simplement devenu fou ?
    - Euh … Cela me parait compliqué, les portails sont fermés depuis plus de deux années. Votre voyage dans le Monde de la Terre devra malheureusement être reporté.
    Sa réponse ne parut nullement étonner le vieil homme.
    - Je suis bien à Atlantis ici ?
    " Oh mon Dieu, encore un énergumène né de la dernière pluie " se dit le jeune homme. Que pouvait-il bien faire pour se débarrasser d’un individu pareil ?
    - J’ai le regret de vous annoncer que vous êtes à Icaria ici, Capitale du Monde de l’Air. Cela fait bien trop longtemps que nous sommes isolés si vous voulez mon avis, mais avec la disparition des gardiens …
    L’étrange individu éclata de rire. Qu’est-ce qu’il pouvait bien y avoir de drôle dans ce qu’il venait de dire ?
    - Quelle bonne blague !
    Parvint-il à peine à articuler entre deux crises de fou rire. Il attendit qu’il se calme avant de reprendre la parole mais le vieil homme le devança :
    - Non mais sans rire, vous pouvez me dire où qu’il est ce portail ?
    Matt commençait à en avoir un peu marre de ce dialogue de fou, il chercha donc à se débarrasser de cet homme plutôt sénile.
    - Vous constaterez par vous-même l’état du portail … Vous devez partir complètement à l’est de la ville, empruntez cette rue, elle vous y mènera directement.
    Il pointa du doigt une rue qui prenait son départ sur la place un peu plus loin. L’homme complètement ravi qu’on lui ait indiqué la route à suivre, parti sur le champ dans la direction qu’on lui avait montrée. Au passage il donna une claque sur l’épaule de Matt et faillit le renverser. Il lui dit bruyamment :
    - Merci l’ami ! A la revoyure !
    Lui au contraire n’espérait pas le revoir de sitôt …

    Après quelques minutes de marche à travers la ville, le jeune homme parvint enfin devant sa porte. Il était simplement parti pour aller à la forge et avait finalement traversé une grande partie de la ville. Un peu de repos chez lui ne lui ferait pas de mal … Il posa la main sur la poignée de la porte et constata que son domicile n’était pas fermé à clé. Étonnant, il lui semblait ne pas avoir oublié de fermer, lui qui était plutôt maniaque. Soudain, un cri déchira le silence, comme un cri d’agonie. Matt se figea, peut-être cela venait d’une des maisons voisines mais il lui semblait qu’il venait de chez lui. Il avança doucement, se plaqua contre le mur de la cuisine et y jeta discrètement un œil, rien. Au rez-de-chaussée, il n’y avait que l’entrée qui donnait une vue entière sur le salon et la cuisine. Tout était soudainement bien trop calme. Il devait aller voir ce qu’il se passait à l’étage afin de confirmer sa pensée. Tout à coup, le jeune homme fut pris d’un violent vertige. Il vit le plancher de chambre … Il n’avait pas sa couleur habituelle, les choses étaient difficiles à distinguer, il semblait se tinter d’un rouge très sombre. Une mare de sang était en train d’envahir l’étage tout entier. Matt sortit de sa transe non volontaire, il grimpa l’escalier à toute vitesse, enjambant les marches par paquet de trois. Quand il fut sur le palier de l’escalier, il entendit une porte claquer, certainement celle de la pièce où il dormait. Sa chambre était située à gauche et la salle de bain à droite de l’arrivée de l’escalier. Lorsqu’il arriva en haut, il vit que les deux portes étaient bien closes. Il ouvrit lentement celle de la salle de bain, étant quasiment sur que rien ne s’y passait, et constata que tout était en ordre. Il fit demi-tour et angoissa un peu à l’idée de ce qu’il allait trouver en ouvrant la porte. Il allait utiliser une méthode moins risquée que de se retrouver en face d’une mare de sang inconnue. Il posa ses mains sur la porte et se concentra intensément. Il avait passé de longues et fastidieuses années à tenter de maîtriser au mieux son mystérieux pouvoir. Même encore aujourd’hui il ne devait en aucun cas être distrait pour réussir une communication télépathique. Avant même de poser une question, elle le prit de court :
    - C’est l’élément maître de ce monde qui m’a claqué, suite à son passage par le petit orifice qui laisse rentrer la lumière.
    La voix rauque et caverneuse résonnait dans son esprit, tel l’écho à travers les montagnes. C’était presque si la porte lui reprochait de ne pas avoir fermé la fenêtre. Matt se concentra un peu plus encore et tenta de poser une question, tous les objets ne comprenaient pas son langage et n’étaient pas toujours coopératifs.
    - Qui est présent dans la pièce ?
    Il y eut un grand silence, il était toujours les mains appuyées contre la porte et les yeux clos.
    - Un être magique souille de son liquide chaud et rouge mon ami de bois qui recouvre le sol. Un autre être aux pensées noires vient de s’enfuir à l’instant.
    Le jeune homme rompit instantanément et un peu trop brutalement sa communication télépathique. Ce qui lui valut de vaciller et de s’écraser contre le mur opposé. Il se reprit, s’avança et ouvrit la porte d’un seul coup. Un homme était à terre, à première vue, il ne le connaissait pas. Il devait être blond naturellement mais sa chevelure était totalement rouge écarlate. Matt s’approcha lentement de lui, au moment où il s’accroupit près de lui pour voir s’il était encore vivant, il se désintégra entièrement.

    Plus rien ! Le corps avait totalement disparu, il ne restait qu’une énorme tâche de sang au sol. Il entendit comme un bruit de quelque chose qui s’écrasait dans la rue. Il se rapprocha de la fenêtre afin de voir de quoi il s’agissait. Un homme entièrement vêtu de noir s’éloignait dans sa rue avant de disparaitre au croisement d’une autre. Le jeune homme était beaucoup trop curieux pour laisser partir cet assassin sans savoir de qui il s’agissait. De plus qu’il avait agi chez lui … Il aurait éventuellement pu prendre sa forme de Tigre ailé afin de la poursuivre à travers la ville mais il allait utiliser un moyen beaucoup plus compliqué et inhabituel. Lorsqu’il était plus jeune, il avait tenté de communiquer avec la ville toute entière une seule fois. Il s’y était alors totalement perdu tellement le nombre d’objets y était grand. Cette fois, il allait tenter de simplement poser une question générale. Sans perdre de vue son objectif premier. Il s’appuya contre le mur et ferma les yeux une fois de plus. Il se concentra pendant un peu plus d’une minute et quand il fut sur d’être près, il posa sa question télépathique :
    - Ville d’Icaria, je me présente, je suis Matt Révoy. Je réside Rue du Mistral, j’aimerai connaître l’identité de l’homme qui vient de s’enfuit sur l’Avenue des Courants d’Air. J’en appelle à tous les objets, éléments, être vivants de cette cité, j’ai besoin de votre aide.
    Des milliers de voix résonnèrent dans son esprit, chacun devait demander aux autres ce qu’il savait. Il ne comprenait rien du tout dans ce brouhaha et il espérait qu’il allait cesser assez vite. Tout ce bruit s’interrompit brusquement, il y eut un court silence puis une voix forte retentit :
    - Bonjour Matt, je vais répondre à votre requête. Pour commencer, l’homme qui a disparu de votre domicile a été grièvement blessé mais n’est pas mort. Il a réussi à s’enfuir dans un lieu sûr, il est désormais en sécurité. Quant à son assaillant … Personne ne connait son identité. Il vient d’arriver dans ce monde, il faudrait pousser plus vos recherches afin de trouver sa provenance. J’espère avoir répondu à toutes vos exigences, noble citoyen.
    Cette conversation était totalement épuisante pour Matt. Parler avec tant d’objets … Il s’écroula sur le plancher de sa chambre et sombra dans un sommeil réparateur. Il aurait besoin de songer à tout ce qui venait de lui arriver, mais ce n’était pas le moment.


    3615 my life.
    .


    Cette partie doit contenir l'histoire de votre personnage. Vous pouvez l'écrire comme un rp si vous le souhaitez, nous sommes ouverts à tout. Merci d'évoquer également votre caractère et quelques traits caractéristiques de votre physique, parlez de votre famille ... N'oubliez pas de parler de votre monde et de la découverte de votre pouvoir. Nous vous demandons un minimum de cinquante lignes pour cette partie-là. Mais avec tout ce que vous avez à raconter, c'est très simple à atteindre, normalement.


    Steak derrière l'écran.
    .



    © Blabla.
      Pseudo ; Expresso ( Mais ça c'est oublié depuis longtemps ). Alors Boulet : P.
      Prénom ; Nicolas.
      Age ; 15 ans et des poussières.
      Découverte du forum ; Grâce à ma chère et tendre épouse <3.
      Premières impressions ; Ce Forum à l'air tout de suite accueillant, en plus que je connais déjà du monde dessus ^^. Il est extrêmement bien présenté, notamment le Formulaire des Présentation ainsi que l'explication sur les différents mondes, ce qui est très agréable et cela prouve qu'il y a un réel travail de fait, bravo =). J'ai beaucoup aimé le concept, c'est très innovant ( En même temps y'a pas de chats donc ça change quoi /VLAN/ ).
      Code ; Yep ♫
      Autres ; Et bien c'est loin d'être fini ^^. J'aurais bien aimé tout poster d'un coup mais j'ai écrit quelque chose de super long ù_ù. Rien que pour les quatre petites scènes, 10 Pages et faut tout que je tape à l'ordi. Bref je vais y passer les trois prochains jours/nuits et ce sera fini xD.


Dernière édition par Matt Révoy le Jeu 19 Aoû 2010 - 23:40, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 278
Pouvoir : Modification de l'atmosphère ambiante & création de vide .
Transformation : Albatros .


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Matt Révoy [ En cours ].   Lun 9 Aoû 2010 - 14:15

    Yup, bienvenue ici . Tornade d'Éclairs si je ne me trompe pas ? =D

    Le code est bon, j'te mets ta couleur & te laisse terminer ta présentation tranquillement .
    Puis prends ton temps à ce niveau-là, on a l'habitude maintenant xD

    Lancer de dés pour le niveau ;
    -> lvl 4 .

_________________


Dernière édition par Kevin Regnard le Lun 9 Aoû 2010 - 14:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chibifroggy.deviantart.com
PNJ ~ Maître Conteur

avatar




Geek : 33


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Matt Révoy [ En cours ].   Lun 9 Aoû 2010 - 14:15

Le membre 'Kevin Regnard' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :

_________________
      Je vois tout.
      Je sais tout.
      Je suis partout.

      Prenez garde au PNJ ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rainbowquest.forumpro.fr
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 75
Pouvoir : Matérialisation de feu autour de mon corps. Prolifération de ce feu autour des objet que je touche.
Transformation : Ocelot


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Matt Révoy [ En cours ].   Lun 9 Aoû 2010 - 14:35

Bienvenuue =3 !
Un tête en l'air =3 !
Amuse-toi bien parmi nous le Boulet =O !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 9


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Matt Révoy [ En cours ].   Lun 9 Aoû 2010 - 15:14

Oui Froggy, c'est bien moi ^^. Cela faisait longtemps que l'on ne s'était pas croisé, depuis ton départ de CL : P.

Oui faut il dire que je suis pas très rapide aussi xD.

Merci pour votre accueil Mÿa et Froggy =)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 99
Pouvoir : Téléportation
Transformation : Faucon


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Matt Révoy [ En cours ].   Lun 9 Aoû 2010 - 18:41

Bienvenue =)
Le monde de l'air va enfin avoir des habitants !! ^^
Bonne continuation pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 182
Pouvoir : Invocation de chauve-souris vampires.
Transformation : Chauve-Souris.


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Matt Révoy [ En cours ].   Jeu 12 Aoû 2010 - 12:18

Ake bienvenue =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 9


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Matt Révoy [ En cours ].   Jeu 19 Aoû 2010 - 22:54

J'ai édité et posté les 4 petites histoires à ma façon. Désolé pour ma lenteur légendaire, mais c'est plutôt long à écrire et j'ai encore du boulot pour l'histoire : P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 68
Pouvoir : Poissons de verre
Transformation : Poisson volant arc-en-ciel!! Ca vous la coupe, hein?? 8D


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Matt Révoy [ En cours ].   Jeu 19 Aoû 2010 - 23:55

Yeaah!! Un newwwbizz!! =DD

Mais t'es champion des propositions participiales, dis-moi !! XD


Edit: Nicolas??! Mais ça te va trop bien!! Je pense que c'est un des noms que j'aurais donnés, si j'avais du choisir rien qu'en regardant ta préz!!

Et en plus, il maîtrise le html..... C'est louche.... --_______________--
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.megustamigato.esp
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 182
Pouvoir : Invocation de chauve-souris vampires.
Transformation : Chauve-Souris.


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Matt Révoy [ En cours ].   Ven 20 Aoû 2010 - 0:12

Boulet ... Boulet ... * Réfléchit. *
Ah oui, Champi m'avait parlé de toi quand on discutait de la Japex, elle et moi. x] Enchantée, et bienvenue chez les Toupoutous. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 9


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Matt Révoy [ En cours ].   Ven 20 Aoû 2010 - 0:29

Je suis pas un fan de mon prénom mais bon xD. On va dire qu'il y à pire /PAN/. Par contre le tien reste un mystère absolu : P.
Maitriser le HTML ? Je viens juste de réparer les conneries que j'avais faites, donc bon on va dire que je sais réparer : P. Tu as quand même pas lu tout ce que j'avais écrit ? Oo ça doit être déprimant de tout lire ^^.
Champi parle de moi à tout le monde décidément. C'est depuis que je lui ai dit que je viendrai à la Japex, elle ne pense plus qu'à ça ^^.

En tout cas merci à tous les deux pour votre accueil, c'est super sympa =).

( C'est moi ou le Forum est pas à l'heure ? XD )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 99
Pouvoir : Téléportation
Transformation : Faucon


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Matt Révoy [ En cours ].   Ven 20 Aoû 2010 - 16:01

Une histoire de fuseau horaire qui pète un cable? oO
Pour moi c'est à l'heure x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 278
Pouvoir : Modification de l'atmosphère ambiante & création de vide .
Transformation : Albatros .


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Matt Révoy [ En cours ].   Ven 20 Aoû 2010 - 18:11

    Chez moi aussi il est à l'heure .
    Tu as vérifié le fuseau horaire dans ton profil ? =O

    Sinon ... Oh, Lloyd ! *____*
    * groupie de ToS *


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chibifroggy.deviantart.com
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 9


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Matt Révoy [ En cours ].   Sam 21 Aoû 2010 - 12:15

Oh vi Froggy ! J'attendais que quelqu'un me le dise : P. Je me disais ... Bon sang mais y'a pas de fan de Tales of Symphonia ici, ça fait peur XD.

C'est bon j'ai réglé le Fuseau horaire ça va mieux ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 149
Pouvoir : Griffes et crocs de loup.
Transformation : Louve.


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Matt Révoy [ En cours ].   Ven 27 Aoû 2010 - 15:14

    Nicooo, c'est quoi ce truc fait à la fou ? On demande des réponses claires, pas un roman i_i
    Il fait pas un peu trop, euh ... Puissant, ton pouvoir ?

_________________

« Du pur Lys. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 236
Pouvoir : Invocation d'un cheval noir.
Transformation : Panthère Noire


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Matt Révoy [ En cours ].   Ven 27 Aoû 2010 - 16:37

Bouleeeeet, salut! (c'est Chamallow alias Comète d'Or =) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildhorses.fr-bb.com
PNJ ~ Maître Conteur

avatar




Geek : 33


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Matt Révoy [ En cours ].   Sam 18 Sep 2010 - 1:16

    * passe par là histoire de remotiver les troupes *
    Yop, ça en est où alors ? =)

_________________
      Je vois tout.
      Je sais tout.
      Je suis partout.

      Prenez garde au PNJ ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rainbowquest.forumpro.fr
Pèlerin sans Monde

avatar




Geek : 9


Rainbow's Data
Identité:



MessageSujet: Re: Matt Révoy [ En cours ].   Dim 19 Sep 2010 - 19:38

Ça en est à ce que ... J'aime beaucoup le nouveau Design' x). * Hors Sujet *.

Ben j'ai eu pas mal de problèmes ces derniers temps ... En fait je voulais finir ma Présentation cette semaine mais j'ai eu de gros imprévus. Il n'y à pas eu de soirs ou je suis rentré avant 19h15 ... Du coup, ben j'ai pas eu le temps XD.

Mais là je vais me rattraper je suis remotivé : P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé










MessageSujet: Re: Matt Révoy [ En cours ].   

Revenir en haut Aller en bas
 

Matt Révoy [ En cours ].

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RainBow Quest  :: « EPILOGUE. » :: » Mélancolie, ô mélancolie !-